• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-Canada : La deuxième phase du Programme de coopération municipale (PCM2) est lancée

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Une délégation canadienne séjourne en Haïti depuis  le mercredi 13 mars, en vue de la mise en œuvre de la deuxième  phase du Programme de coopération municipale (PCM2) entre les deux pays.

 

Cette deuxième phase du projet a été lancée, jeudi, au bureau du Programme à Port-au-Prince par le  président de la Fédération canadienne des municipalités, Claude Dauphin, le maire de la Ville de Montréal, Denis Coderre, la première vice-présidente de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Suzanne Roy,  et le ministre  l’Intérieur et des Collectivités Territoriales d’Haïti, David Bazile

Les partenaires canadiens et haïtiens ont paraphé  un protocole d’entente soulignant les grandes lignes de leur collaboration renouvelée.

Les maires des villes de Montréal et de Port-au-Prince, Denis Coderre et Pierre-Richard Joseph Duplan, ont aussi signé un protocole d’entente distinct sur la prochaine étape de leur partenariat de longue date visant, entre autres à améliorer la gouvernance locale.

La délégation s’est ensuite rendue au Cimetière de Port-au Prince afin de déposer une gerbe de fleur  au pied d’un mémorial construit  en hommage aux disparus du 12 janvier.

Un autre accord spécial  a été signé, au cours de la journée, entre l’Union des municipalités du Québec, à travers  sa vice présidente  Suzanne Roy avec les deux fédérations nationales d’élus locaux, la FENACAH et la FENAMH. Cette entente a pour but de  soutenir les efforts de représentation des dites fédérations pour défendre les intérêts des  communes auprès des instances du gouvernement haïtien, ainsi que leurs objectifs de diversification de leur offre de services à leurs membres respectifs.

Selon Mme Roy, c’est un partenariat ou tous les acteurs seront sortis Gagnants. « Nous allons pouvoir mettre ensemble des actions concrètes qui  vont être guidées par des valeurs et des principes  de collaboration, de partage, de transparence, de participation citoyenne, d’égalité entre les hommes et les femmes. »

La vice présidente de l’UMQ a annoncé que les partenaires, à travers ce nouvel accord,  vont  travailler  sur   3 grands objectifs. Il s’agit  de renforcer les instances électives, les secrétariats des fédérations d’élus municipaux; soutenir la diversification des revenus, renforcer les capacités des fédérations de mener des plaidoyers efficaces auprès du pouvoir central en matière de définition de compétence de pouvoirs locaux et d’intercommunalité.

Pour sa part, le président National des Casecs Haïtiens, (FENACAH) a mis l’accent sur l’importance du renouvellement du programme  qui leur permettra de réaliser beaucoup de choses en terme de développement local comme c’était le cas, dit-il, dans la première partie.

Le Directeur exécutif de le fédération, Jean Julmeé Alexandre, quant à lui, a fait savoir  que  ce programme  de coopération a, dans sa première phase,  servi à renforcer la visibilité des fédérations d’élus locaux. M.  Alexandre dit  espérer que le PCM 2  va permettre  aux élus locaux de mieux travailler pour la bonne marche des collectivités locales, et le  bien être du citoyen haïtien.

Le Programme de coopération municipale est une initiative conjointe de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et de la ville de Montréal.

La deuxième phase du programme s’appuiera sur les progrès réalisés au cours des trois dernières années afin de compléter le renforcement institutionnel de cinq collectivités territoriales haïtiennes qui font parties (ville de Port-au-Prince et communes de Gressier, Léogâne, Grand-Goâve, et Petit-Goâve dans la région des Palmes), des Fédérations nationales d’élus locaux (FENAMH et FENACAH) et du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT).

La durée du PCM2 est de cinq ans, avec un budget total de 21,4 millions de dollars, qui comprendra une contribution du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) évaluée à 19,1 millions de dollars, qui comprendra une contribution de 2,3 millions de dollars de la Fédération canadienne des municipalités, de la Ville de Montréal et de l'Union des municipalités du Québec.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 378 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter