• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Santé : « Konesans pou n sove lavi », un outil pour prévenir les maladies

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Le Ministère de la Santé publique et de la Population en partenariat avec le Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance (UNICEF) ont lancé, vendredi, la traduction créole de la quatrième version française du livre « Savoir pour sauver » en créole « Konesans pou n sove lavi ». Ce livre contient des informations relatives aux bonnes pratiques  pouvant  aider les familles à prévenir les maladies chez les enfants et les femmes.

 


Le livre a déjà été traduit en 215 langues et est aujourd’hui, par sa traduction en créole, à la portée de chaque citoyen, a déclaré la ministre de la Santé publique, Dr Florence Duperval Guillaume.

 

Mme Guillaume a indiqué que le livre traite notamment des questions relatives aux problèmes de santé néonatale, de santé maternelle, les problèmes de santé infantile, le VIH SIDA et la malaria.
Elle croit que « Konesans pou n sove lavi » peut être inséré dans les programmes de cour d’hygiène dans les écoles.

« Konesans pou n sove lavi » est un livre écrit dans le but de fournir aux  familles et aux communautés des informations pratiques pour protéger  les enfants, améliorer leur existence et en faire de meilleur citoyen pour demain », a déclaré la ministre de la santé.

Le  représentant de l’Unicef  en Haïti, Edouard Beigbeder, a indiqué que désormais les agents communautaires haïtiens ont en leur possession « un outil en créole au service des plus vulnérables ».


La traduction de cet ouvrage n’a pas été chose facile, puisqu’ « il a fallu de trouver les thèmes techniques compréhensibles à tous par une traduction créole à la fois précise et fluide », précise M Beigbeder, ajoutant que le plus grand défis qui reste maintenant est la diffusion à grande échelle du manuel.

« Il faudrait distribuer ce manuel dans tous les différents  secteurs du développement notamment auprès des agents communautaires, les animateurs sociaux, les écoles et les bibliothèques », exhorte le représentant de l’Unicef.

Il espère également que le document deviendra un document de référence incontournable pour l’amélioration de la santé de la femme et des enfants en Haïti.

Publié en 1989, Savoir pour sauver (konesans pou n sove lavi) est devenu l’un des ouvrages les plus populaires au monde. Plus de 15 millions d’exemplaires furent mis en circulation dans 200 pays.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 222 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter