• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-France : La France s’engage dans la lutte contre les séparations familiales

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Dans le cadre des ses actions  pour la protection de l’enfance, l’ambassade de France fait de la lutte contre les séparations familiales l’une des se priorités. La France supporte ainsi les actions de certaines organisations dont Terre des Hommes (Tdh) et Secours islamique France  (SIF)  qui travaillent sur des projets de  renforcement des capacités des familles à prendre en charge leurs enfants.

Ces projets aident les familles vulnérables à construire un cadre de vie durable. Ces familles sont accompagnées dans la création d’activités génératrices de revenus pour renforcer leurs capacités à répondre aux besoins de leur enfant.

Elles participent également à des ateliers de formation et de sensibilisation sur les droits des enfants et la responsabilité parentale.

L’organisation  Terre des hommes travaille à Grand Goâve depuis après le séisme dans  la prévention, la protection et la  réintégration des enfants victimes de séparations, de violences. d’abus,  d’exploitations, et ceux victimes de manière récurrentes de catastrophes naturelles.

Souffrant de troubles psychomotrices,  Fenel Celestin, a été  délaissé par ses parents après le séisme. Grâce à l’intervention de Tdh, cet adolescent a été accueilli par une famille d’accueil.

L’organisation a permis  également à Jean Francois Eliantus de récupérer 4 de ses enfants qui ont été placés dans un  orphelinat de la zone. Sa fillette  de dix ans a été violée par un des responsables de cet orphelinat. Terre des hommes a supporté  M. Eliantus dans l'accession d'une barque qui lui permet désormais de prendre soin de ses enfants.

Pour sa part, le Secours islamique France (SIF)  se donne pour mission de prévenir les séparations  familiales en supportant économiquement les responsables de famille. Vincent Demeutre, chef de mission pour SIF en Haiti, a identifié les problèmes économiques comme étant les principales causes des séparations familiales.

Mères de 6 enfants, Yvrose Calixte est l’une des bénéficiaires du programme du SIF.  Grace à un prêt de plus de 20000 gourdes.  Yvrose a mis sur pied une petite entreprise. Elle se dit fier de pouvoir envoyer ses enfants à l’école dès les premiers jours de la rentrée des classes, alors qu’auparavant, ils devaient  attendre le début du second trimestre.

WJL

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 313 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter