• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti- emploi : une marche pour dénoncer le chômage et les mauvaises conditions de travail

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Plusieurs organisations syndicales et  des employés  révoqués de l’administration publiques ont marché lundi  dans les rues de la capitale à l’occasion de la journée mondiale du travail décent en vue de réclamer de meilleures conditions de travail et dénoncer le laxisme des autorités qui n’on rien fait pour combattre  le chômage dans le pays, a constaté Haiti Press Network.

 

«  Si dans le monde on célèbre le travail décent ce 7 octobre, en Haiti, malheureusement, nous célébrons le chômage, la faim et la misère", a déploré  Carlo Napoléon, l’un des responsables d’une organisation syndicale présentes dans la marche.

M. Napoléon a invité les autorités haïtiennes à prendre leurs responsabilités en créant des mécanismes pour faciliter l’accès à l’emploi pour la population et de créer de meilleures conditions de travail qui permettraient aux travailleurs de répondre à leurs besoins.

Les manifestants ont également demandé à l’état haïtien de réintégrer au sein de l’administration publique des centaines d’employés révoqués qui, à deux semaines de la réouverture des classes, ne savent pas à quel saint se vouer pour envoyer leurs enfants à l’école.

Par ailleurs, les syndicalistes ont également profité pour dénoncer les démarches, disent-ils, du gouvernement en place pour privatiser la compagnie de l’Electricité d’Etat d’Haiti (EDH). Cet acte, selon eux, va plonger plusieurs centaines de personnes dans le chômage et le rationnement en électricité sera plus sévère, a défoncé Jean Nathan Aristile, secrétaire général de la Confédération des travailleurs public et privé (CTPS).

La marche avait  abouti devant le parlement haïtien où les leaders du mouvement ont lancé un message aux parlementaires les invitant à élaborer des lois garantissant de meilleures conditions de travail.

La marche a été appuyée par les responsables du Mouvement patriotique de l’opposition démocratique (MOPOD). «  Nous sommes présents ici en vue d'écouter les revendications des travailleurs pour les prendre en compte dans notre programme quand nous accéderons au pouvoir », a déclaré le responsable du Mopod Tunerb Delpé.

La Journée mondiale d'action pour le travail décent a été célébrée pour la première fois le 7 octobre 2008 à l'initiative du mouvement syndical international.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 358 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter