• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Post Séisme-Sud: Don de 46 maisonnettes à des victimes du séisme de 2010

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Quarante-six familles – les plus vulnérables, selon les donateurs –, qui vivent dans des zones reculées dans les communes Chantal et Torbeck dans le département du Sud, ont reçu en don, chacune, une maisonnette grâce à l’association locale ‘Konbit pou ranfòse aksyon lakay’ (Koral), a observé Haïti Press Network.



Le dimanche 20 janvier, les responsables de l’organisation Koral et de l’ONG internationale Christian Aid, qui ont financé le projet, ont remis les clés des maisonnettes à 46 bénéficiaires, dans le cadre du projet : Lakou.

C’est dans une ambiance festive animée par plus d’une vingtaine de bandes de rara de la zone que la cérémonie de remise des clés a eu lieu en présence d’élus locaux et du représentant du pouvoir central.

Chaque famille a reçu gratuitement une maison dans le cadre du projet ‘lakou’ exécuté par l’organisation Konbit pou ranfòse aksyon lokal.

Ce projet, selon la coordonnatrice de Koral, Frantzie Dubois, avait pour objectif de renforcer des ‘Lakou (habitation)’ dans le département du Sud en vue d’améliorer des conditions de vie des personnes déplacées après le tremblement de terre et des familles d’accueil.  

« C’est pour voler au secours des personnes les plus démunies des localités reculées des communes Chantal et Torbeck que l’organisation a pris l’initiative de construire ces maisons pour des familles », a indiqué Frantzie Dubois.

Consciente de l’ampleur des besoins, en particulier le logement, des milliers de familles, qui vivent dans ces municipalités, Frantzie Dubois a avoué que le nombre (46) de maison construite est « insuffisante » pour résoudre ce problème.

« Nous allons construire, avec le peu de moyen que nous disposons maintenant, des maisons supplémentaires dans d’autres zones, car le besoin est palpable et est là. Il faut aider les gens qui sont dans la nécessité », a-t-elle dit.

Les nombreuses familles bénéficiaires, avant de s’installer définitivement dans leur ville d’origine après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, habitaient dans la capitale haïtienne Port-au-Prince dans le loyer.

« Avant le tremblement de terre, je vivais dans le loyer avec ma famille à Port-au-Prince dans un quartier [précaire] », se rappelle Bénitha Italce, l’une des bénéficiaires, qui s’est réjouie de ce qu’elle est aujourd’hui propriétaire.

Comme d’autres bénéficiaires, cette mère de quatre enfants, dans la cinquantaine, qui pour la première fois dans sa vie devenue propriétaire d’une maison n’a pas manqué de remercier les donateurs pour, a-t-elle dit, avoir contribué à réduire sa « vulnérabilité ».



Sylvestre Fils Dorcilus
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Twitter : @hpnhaiti  / @sfdorcilus

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 349 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter