• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-agriculture : les producteurs font un plaidoyer pour l’agriculture

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

Rien que quelques jours après la fête de l’agriculture et du travail, les producteurs de riz ont fait un plaidoyer pour l’agriculture déjà jetée aux oubliettes, à Petite Rivière de l’Artibonite. Ils demandent aux autorités de faire la mise en pratique d’une politique agricole visant le développement intégral de l’agriculture et l’amélioration des conditions de travail et de vie des agriculteurs en Haïti, a appris Haïti Press Network.



Il est temps de valoriser le secteur fournissant le plus grand nombre d’emplois dans ce pays. Il est temps d’encadrer de manière sérieuse et continue les agriculteurs et agricultrices. Il est temps de protéger notre production nationale. L’heure n’est pas à la célébration mais à la réflexion et à l’action, tels étaient les propos lors de la rencontre.

« Le cas des producteurs d’Haïti restera toujours délicat, car notre véritable problème réside dans le fait que nos producteurs travaillent dans des conditions difficiles extrêmes. Résultat: des produits d’un prix élevé pour un consommateur reconnu comme ayant peu de pouvoir d’achat», a déclaré l’agronome Vilna Josaphat, directeur du Centre de Formation Lévêque, basé à Petite Rivière de l’Artibonite.

« Les complications rencontrées pour la production et la transformation agricole dans la vallée étaient les mêmes dans toutes les filières: problème d’accès à l’eau, aux intrants agricoles, aux services de crédit approprié, manque d’encadrement technique, concurrence déloyale du riz importé et invasion d’autres produits importés par le biais de la frontière haïtiano-dominicaine non protégée », a avancé Dieula Bien-Aimé, président du Réseau des Associations Coopératives pour la commercialisation et la Production Agricole du Bas-Artibonite (RACPABA).

L’Association des professeurs, des parents et des élèves de Liancourt (APPEL) qui lancera bientôt une formation en mécanique agricole n’a pas manqué de souligner l’urgence de fournir aux jeunes des formations en lien avec la filière agricole afin de pallier à leur fuite vers la capitale et assurer leur insertion socio-économique dans leurs zones d’origine. 

« Cette formation débutera en septembre prochain  et durera 2 ans et demie, les bénéficiaires de cette formation jouiront aussi d’un stage. L’Oxfam financera cette formation », a fait savoir Stéphanie Musset, responsable communication d’Oxfam America.

La Fédération des associations d’irrigants de la Vallée de l’Artibonite (FASIVAL) n’a fait que confirmer les propos des différents autres intervenants quant à la nécessité d’assurer l’entretien du système d’irrigation, de passer à la mécanisation de l’agriculture et de se pencher sur la réouverture de l’Ecole Moyenne d’Agriculture de la Vallée de l’Artibonite (EMAVA).

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

    Actuellement Sur HPN....

    Nous avons 349 invités et 1 membre en ligne
    • hpn


    Rechercher dans le site

    Facebook

    FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


    To receive HPN tweets on your mobile
    USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
    CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

     

    Follow hpnhaiti on Twitter