• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Patronale : une Saint-Marc sous la pluie et dans le noir

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

La ville de Saint-Marc a célébré mercredi ses 317 ans de fondation. Le traditionnel Te deum a réuni en la paroisse locale les autorités religieuses, civiles et politiques en dépit d’une pluie intermittente qui s’est abattue sur la cité.

 

L’eucharistie de la patronale a été présidée par Monseigneur Bernardito Auza, le nonce apostolique venu dans la cité évangélique du Lion spécialement pour l’occasion.

Au vœu de la mission confiée par Dieu d’annoncer la bonne nouvelle, selon l’évangile de Marc (chapitre 16 allant du verset 15 à 20), en cette année 2012 décrétée année de la foi par le pape Benoit VI, le prélat a invité la population haïtienne à « garder l’espoir en dépit des difficultés ».

Le représentant en Haïti du Saint-Père a dans son homélie de circonstance, encouragé les chrétiens à s’engager pour lutter contre la misère, à protéger l’environnement et à soutenir l’éducation.

«  Le vrai disciple de Christ ne doit jamais détruire l’environnement », a prêché le haut dignitaire ecclésiastique face au panorama désolant des montagnes dénudées et des effets dévastateurs des catastrophes naturelles exacerbées par un environnement abusé.


En effet, cette année, la patronale est déroulée dans des conditions météorologiques peu favorables. Pendant trois jours, la pluie a compliqué la vie des fêtards et pèlerins sur la place publique et aux abords de l’église catholique.

En quête d’ambiance, les gens armées de patience ont malgré tout bravé les rues impraticables et ce en dépit du rationnement drastique du courant électrique. « Saint-Marc d’abord. Tout le monde est d’accord », a déclaré Jean Rony Eugene, le maire titulaire de la commune dans une interview accordée à HPN où il s’est félicité du bon déroulement des festivités.

Comme chaque année, un festival de musique, une foire gastronomique, des conférences débats et des soirées dansantes ont constitué les principales activités culturelles de la patronale à côté des manifestations sportives.

Saint-Marc est la deuxième ville du département de l’Artibonite, après Gonaïves, le chef-lieu. Elle a été fondée le 25 avril 1695 sur une ancienne bourgade indienne de l’époque baptisée poétiquement Amani-y.

Robens Duversaint

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 180 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter