• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Agriculture: replacer le riz national au top de la consommation en Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 

Dans le but de relancer la production nationale, l’organisation internationale Oxfam s’est penchée sur l’amélioration de la production du riz dans la commune de Petite Rivière de l’Artibonite (au Nord de Port-au-Prince), a constaté Haïti Press Network lors d'une visite dans le département de l'Artibonite le week-end écoulé.



Haïti étant le 3ème pays au monde, après le Japon et le Mexique, qui importe le riz américain. Le pays importe plus de 400 000 tonnes de riz par année. L’Oxfam et Fenaprih (Fédération nationale des producteurs de riz d’Haïti), une organisation fraichement mise sur pied dans la zone de l’Artibonite, ont décidé de supporter la production du riz en vue d'augmenter la production nationale dans le pays.

Depuis juin 2011, dans le cadre du programme « amélioration des moyens de vie dans le domaine de l’agriculture », l’Oxfam s’est lancée dans l’amélioration de la production de riz dans le pays.

« Pour s'y faire, Oxfam livrera sous peu des equipements, trieuses et generatrices, a Racpaba, un reseau de 7 cooperatives base dans l'Artibonite dont deux sont a Petite Riviere de l'Artibonite », a souligné l’agronome Love Djenane, assistante du programme de riz.

La Fenaprih, qui a vu le jour le 14 avril dernier, regroupe les 5 régions qui produisent du riz en Haïti (Artibonite, Nord-est, Nord, Sud et Ouest) ayant un comité avec des représentants venant de plusieurs départements dont Pierre Richard Sainteard, résidant de l’Artibonite, assure la présidence.

Cette association a pour objectif principal de faire des plaidoyers auprès des autorités et présenté leur cahiers de charge au gouvernement.

« Le riz importé, à une concurrence déloyale par rapport au riz locale, est taxé qu’à 3% face à notre riz qui déjà est produit dans un système non mécaniser. Il revient à l’Etat de prendre les décisions adéquates d’où l’importance des plaidoyers », a fait savoir Stéphania Musset, responsable de communication Oxfam America.

« Le ministère de l’agriculture s’engagera à faciliter la production de riz dans le pays. Le ministère ne vendra pas d’engrais mais aidera plutôt les cultivateurs à trouver cet engrais à meilleurs prix. L’engrais sera subventionné jusqu'à 33% par le gouvernement », a déclaré Dorcin Fresner secrétaire d’Etat ministère agriculture.


Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 176 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter