Petit-Goâve-Education: arrêt de travail à l’AEPG

Mardi, 26 Mai 2015 12:44 GM/RLJ/HPN Nouvelles - Provinces
Imprimer
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

 

Les professeurs de l’Atelier et Ecole Professionnelle de Petit-Goâve (AEPG) ont observé mardi 26 mai un arrêt de travail, en vue de réclamer de l’Etat haïtien plus de  7 mois d’arriérés de salaire et des lettres de nomination, constate HPN.

 

Ces professeurs qui sont au nombre de 18 dénoncent notamment leur institution de tutelle, l’Institut National de la Formation Professionnelle (INFP) qui jusqu'à présent n’a pas pris les dispositions nécessaires permettant de régulariser leur situation.

Le porte-parole des professeurs M. Richard Jean François demandent aux responsables d’autoriser à  nouveau l’ONG Help de recommencer à subvention l’Ecole, comme cela a été le cas auparavant.

Il affirme que lorsque c’était l’ONG Help qui subventionnait l’école, ce type de problème ne se posait pas.

Richard Jean François déclare que la grève ne s’arrêtera pas tant que leurs revendications ne seront pas satisfaites.

Plusieurs étudiants de l’AEPG  ont apporté leur solidarité aux professeurs, estimant que les revendications sont justes.

L’AEPG comprend actuellement environ 350 étudiants qui sont formés notamment en Coupe/Couture, électricité/bâtiment, construction/ bâtiment, installation sanitaire, informatique et broderie.