Petit-Goâve-Manifestation : au moins 3 blessés à Petit-Goâve

Mardi, 30 Septembre 2014 15:19 RLJ/HPN Nouvelles - Provinces
Imprimer
Note des utilisateurs: / 9
MauvaisTrès bien 

Au moins 3 personnes ont été blessées, dont un grièvement, mardi, à Petit-Goâve, au moment où une manifestation des membres de l’opposition politique s’est fait attaquée par un groupe d’individus cagoulés, a appris HPN auprès d’un collaborateur.

 

En effet, des membres de l’opposition ont tenu une nouvelle fois une manifestation, pour réclamer, notamment la démission de l’agent intérimaire Sandra Jules. Arrivés dans la zone du marché dimanche, les manifestants auraient été attaqués par une dizaine d’individus cagoulés qui les ont battu et blessé.

Ce groupe d’individus cagoulés avait en leur possession des bâtons et couteaux et des armes à feu, rapportent des témoins. Après leur forfait, ils se seraient enfuis à bord d’un pick-up, rapportent certains témoins.

Les témoins ont fait aussi remarquer que cet incident est survenu en présence des agents de la PNH et de la Minustah.
Deux des victimes ont été blessées à l’arme blanche.  Le plus grave, connu sous le nom de Mondor Dieuseul,  a été rapidement  transféré à Port-au-Prince.  Le troisième blessé aurait été battu par des agents de l’UDMO.
A noter, que très tôt mardi, des tirs nourris ont été entendus dans les zones de la Hatte, selon des témoins qui voyaient dans cet acte « une manœuvre d’intimidation » à l’encontre des membres de l’opposition à Petit-Goâve.