• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Affaire Moloskot : Le président Martelly ignore avoir embauché Ernest Edouard Laventure

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 14
MauvaisTrès bien 

Le président haïtien Michel Joseph Martelly a dit ignorer avoir autorisé le journaliste Ernest Edouard Laventure à émettre des cartes au nom de la présidence et de l’Administration générale des Douanes dans un entretien à Signal FM.

 

De retour au pays mercredi, le président Martelly, dans une interview accordée à la radio privée Signal FM, a ignoré complètement qu’il a embauché le journaliste Ernest Edouard Laventure (Moloskot) dans aucune institution publique.

« Je reconnais Moloskot très bien. Nous nous sommes déjà rencontrés en Haïti ou à Miami où nous avions l’habitude de participer à des activités ensemble. Il est habitué à m'interviewer, a précisé Michel Joseph Martelly. Mais, je ne connais pas cette histoire de carte. Que la justice fasse son travail. »

Il a fait cette déclaration quelques heures après son retour au pays suite à sa participation à la 104e Convention annuelle de la National Association for the Advancement of Colored People (en français : Association nationale pour l'avancement des gens de couleur) qui s’est déroulé à Orlando.

Le chef de l’État, en expliquant la façon dont il a pris connaissance de l’existence de cette carte, a invité les autorités judiciaires à prendre toutes les mesures que de droit pour faire lumière autour de ce dossier.

« Même mon chauffeur est actuellement en prison dans le cadre de cette affaire. Il est anormal que mon chauffeur soit détenteur de cette carte sans m’en informer », a dit le président.

D’ailleurs, a-t-il poursuivi, cette carte sur laquelle inscrivait le nom du Palais national devrait être imprimer au palais même et non ailleurs, si Moloskot avait mon autorisation.

Peu de temps avant l’intervention du président Michel Jospeh Martelly, le journaliste Ernest Edouard Laventure, recherché par la justice haïtienne, qui intervenait, lui, sur la radio Scoop FM, a laissé croire qu’il a été « trahi » par celui pour lequel il travaillait, le chef de l’État, en l’occurrence.

« J’ai été employé par le président pour faire un travail précis. Je ne comprends pas pourquoi aujourd’hui les choses se passent de cette façon […] », a déclaré Ernest Edouard Laventure.

Impliqué dans la distribution de faux badges au nom de l’Administration générale des Douanes, le présentateur de l’émission Grand débat sur la radio RFM, est poursuivi pour faux, usage de faux et usurpation de titre.

Plusieurs personnes, dont le chauffeur du président Michel Joseph Martelly et son ami Jojo Lorquet sont actuellement écroués au pénitencier national pour avoir détenu cette carte.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 256 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter