• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique : « Haïti bouge dans la bonne direction », selon Lamothe

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

Le Premier ministre haïtien, Laurent Salvador Lamothe a fait cette déclaration ce vendredi, à l’occasion de la première réunion internationale du Cadre de coordination de l’aide externe au développement d’Haïti (CAED) à Pétion-Ville, où prennent part l’ancien président Bill Clinton, l’ex-gouverneure du Canada, Michaëlle Jean, des bailleurs de fonds internationaux et des membres du gouvernement, constate sur place Haïti Press Network.

 

 

« Haïti bouge dans la bonne direction. Nous voulons faire de l’île d’Haïti la plus belle terre de la Caraïbe », a insisté le chef du gouvernement qui en a profité pour présenter les grandes réalisations de l’administration Martelly/Lamothe en l’espace de 2 ans, comprenant particulièrement la réforme de l’État, la sécurité, l’éducation et les finances publiques.

Le chef de la Primature qu’estime que le pays est en train de se relever, s’est réjoui par ailleurs du nombre de travaux déjà réalisés dans le pays durant 24 mois seulement. Il a insisté sur les efforts accomplis pour combattre la corruption dans le pays en vue d’y favoriser les investissements.

« Haïti est propre aujourd’hui. Nous avons une meilleure sécurité. Le taux de kidnapping a considérablement diminué. La population est satisfaite », s’est félicité Lamothe en marge de la première séance de travail de cette réunion qui se déroule à l’hôtel Royal Oasis.

Le numéro 2 d’Haïti a surtout mis l’accent sur la portée, estime-t-il, positive des programmes sociaux dénommés : « Ede pèp » qui, a-t-il dit, soulage quelques personnes considérées comme les plus vulnérables de la population.

Ainsi, indique-t-il, atteindre plus de 5 millions de personnes avant la fin du mandat du président Martelly dans le cadre de ces programmes sociaux, constitue l’un des grands objectifs du gouvernement.

Par ailleurs, le Premier ministre Laurent Lamothe a annoncé la présentation pour aujourd’hui d’un document de 87 pages, indiquant les priorités du gouvernement pour les prochaines années.

Pour lui, la rencontre d’aujourd’hui est capitale et essentielle où il en a profité pour plaider pour que l’État haïtien prenne désormais en main, l’aide internationale qui se dirige généralement dans le sens des organisations philanthropiques évoluant en Haïti.

Quant au président Martelly qui a ouvert la séance de travail, il a abondé dans le même sens que son chef de gouvernement. Il a souhaité toutefois que cette réunion soit organisée au moins chaque année.

Prenant tour à tour la parole, l’ex-président William Jefferson Bill Clinton et la représentante de l’UNESCO en Haïti, Mme Michaëlle Jean ont également l’esprit convergé dans la même direction que les autorités haïtiennes: « Que les bailleurs de fonds octroient leur aide directement à l’État haïtien qui planifie des projets sur le long terme en faveur du développement durable ». M. Clinton renouvelle son soutien à Haïti, tandis que Mme Jean plaide de son côté pour le relèvement de cette île magique.

Le Cadre de coordination de l’aide externe au développement d’Haïti (CAED) est dirigé par un comité de 32 membres composé de 16 Haïtiens et 16 étrangers. Cette structure conçue pour recevoir les aides internationales accordées à Haïti, remplace la Commission intérimaire pour la reconstruction d’Haïti (CIRH).


Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 343 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter