• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique : Quand Lamothe "aide son peuple"

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Des images diffusées le mercredi 20 mars sur les ondes de la Télé-Ginen, montraient que le chef du gouvernement Laurent Salvador Lamothe était en visite dans un quartier pauvre du pays. Une visite qui s’inscrivait dans le cadre du Programme d’assistance sociale du gouvernement dénommé : « Ede pèp », « Assistance au peuple », dont la portée positive tarde encore à venir.

 

 

Même si l’on ne sent vraiment pas son impact au sein d’une population de plus en plus affamée et fatiguée de vivre dans la crasse et l’humiliation, le programme d’entraide du gouvernement Martelly/Lamothe, comprenant, entre autres, des sous-programmes tels que: « Ti manman cheri », (Petite maman chérie), « Panye solidarite », (Panier de solidarité)…, représente encore un vrai euphémisme. Pour l’inculquer au fur et à mesure dans les esprits, président, chef du gouvernement et ministres en parlent à tout bout de champ.

Néanmoins, mercredi ce n’était pas l’énoncé verbal de ces thèmes discursifs redondants résonnant sans cesse dans les tympans, non plus la distribution des plats de riz arrosés en pleine rue, ni des minuscules sachets transparents disposant de quelques ridicules produits de première nécessité. Cette fois-ci, c’était plutôt, la présence en chair et en os, du chef du gouvernement, Laurent Salvador Lamothe dans un quartier où la vulnérabilité de la population est d’une évidence effrayante.

Bien entouré de ses gardes du corps et de la flatterie de quelques autres proches du pouvoir, le Premier ministre qu’était revêtu d’un t-shirt arborant les écriteaux : « Ede pèp »/« Fòk pèp la jwenn », (Aide au peuple/ Il faut que la population puisse en trouver), était en visite de terrain pour rassurer de la bonne marche du programme, aux malheureux qui attendent chaque jour en vain, le secours d’une quelconque âme charitable.

Évidemment, il faut enfin passer du discours à des actions tangibles et palpables. Autrement dit, rompre finalement avec l’oralité et investir réellement le terrain. Car, la réalité n’est autre part que sur le terrain. Il faut que les dirigeants apprennent à faufiler dans les coins et recoins, les corridors et les goulets tortueux de ce pays pour constater le degré de misère du peuple haïtien pour qui, alors, ils crient la victoire.

Poursuivi par des curieux visiblement torturés par la faim et la pauvreté, le Premier des ministres, l’air bien décidé, ordonne à un subalterne de la délégation, d’inscrire rapidement au programme « Ti manman cheri », le nom d’une dame qui l’invitait joyeusement à visiter son logis.

« Combien d’enfants avez-vous ? », demande le chef de la Primature à la dame. « Un seul monsieur le Premier ministre », répond-elle toute heureuse. « Est-il déjà allé à l’école ? », poursuit le numéro 2 haïtien. « Bien sûr. Il est en 6e année fondamentale », rétorque fièrement son interlocutrice. « Inscrivez alors le nom de madame dans la liste des mères bénéficiaires du programme », ordonne le Premier ministre Lamothe avant de quitter à la hâte le toit de son hôte, comme pour fuir un peu ses doléances.

« Ti manman cheri » ! C’est ce fameux programme dont les critères d’intégration exigent à la maman en question jugée très vulnérable, d’avoir au moins un enfant à l’école, pour pouvoir bénéficier mensuellement une modique somme de 400 gourdes. Plus on a de gosses, plus sa chance d’empocher davantage de sous augmente.

Ainsi, selon un spot radio-télédiffusé qu’est en rotation permanente à cette fin depuis quelques temps sur les ondes, avoir deux (2) bambins est synonyme du droit à 600 gourdes ; pour trois (3) gamins, est prévue une enveloppe de 800 gourdes par mois.

Par la conception et la portée même de ce programme dans une société déjà en déficit énorme d’éducation sexuelle et familiale, d’aucuns estiment que ça tend à encourager plutôt à la procréation.

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 325 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter