• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti- Coopération : Conférence de la Caricom en Haïti, la PAPDA n’ attend pas de grands resultats

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

La Plateforme haïtienne  de Plaidoyer pour un Développement Alternatif (PAPDA) dit n’attendre aucun résultat significatif de la tenue  de la 24è réunion intersessionnelle de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté de la Caraïbe (CARICOM) qui s’était déroulé  à Port-au-Prince du 18 au 19 février.

 

 

Selon le Directeur exécutif de la plateforme, Camille Chalmers, la réunion a été préparée dans la plus grande opacité sans offrir des espaces réels de participation aux différents secteurs sociaux pouvant aider à défendre mieux les intérêts d’Haïti dans ces types de forums.

 

Le Directeur exécutif de la PAPDA a déclaré que la population ignore la position d’Haïti dans le cadre de cette rencontre puisqu’un aucun agenda ne lui été présenté.

 

M. Chalmers a par ailleurs jugé  importante  la participation d’Haïti dans un bloc régional comme la Caricom vu le contexte global. Toutefois, le numéro 1 de la PAPDA a dénoncé  l’absence d’une vision, ou projet  de région susceptible de défendre  des revendications correspondant aux intérêts d’Haïti face à d’autres blocs et d’autres interlocuteurs des pays du Nord.

 

La PAPDA a également remis en question la façon dont la question de l’intégration d’Haïti dans la CARICOM est abordée.

 

Il s’agit pour M. Chalmers d’une intégration se limitant aux procédés de marchés et d’entreprises ( d’achat et  de vente ) alors que cela devrait consister de préférence à renforcer les liens entre les deux peuples pour mieux lutter contre l’analphabétisme, la pauvreté, la sous-scolarisation dans la région.

 

Depuis son intégration à la Caricom en 2002, Haïti n’a pas connu de progrès significatif sur le plan socio-économique, a déploré l’organisation., la PAPDA a cependant noté quelques points positifs du point de vue politique en évoquant surtout le rôle joué par la Caricom en faveur d’Haïti  après le coup d’état de 1991, et sa position contre la venue des soldats onusiens en Haïti en 2004.

 

En guise de recommandations, la PAPDA, a proposé un ensemble de thèmes que les dirigeants haïtiens devraient inclure dans leur agenda dans le cadre de cette conférence.

 

Il s’agit, entre autres, de la question de la décolonisation, surtout de la présence de la Minustah en Haïti qui représente un affront pour la souveraineté haïtienne et une menace pour toute la région.

 

Des questions comme le dédommagement aux victimes du choléra en Haïti,  la migration internationale et interrégionale, protection patrimoine commun, vulnérabilité environnementale devraient également  faire partie de l’agenda d’Haïti au cours de la conférence, selon la PAPDA.

 

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 301 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter