• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-mœurs: l’affaire Josué Pierre-Louis, un scandale de trop (commentaire)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 11
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
Haïti-mœurs: l’affaire Josué Pierre-Louis, un scandale de trop (commentaire)
L’obstacle Josué Pierre Louis
Toutes les pages

Le président du Conseil Electoral Josué Pierre-Louis se retrouve depuis quelques semaines au milieu d’un nouveau scandale, de mœurs cette fois, qui pourrait avoir des répercussions sur l’institution électorale, peut-être sur les prochaines compétitions électorales.



Déjà impliqué dans l’arrestation du député Arnel Bélizaire alors qu’il était ministre de la justice, Josué Pierre-Louis se trouve à nouveau dans une zone de turbulence et pourrait être lâché par le pouvoir.

Même si le juriste a tout nié en bloc dans l’affaire qui fait grand bruit dans la presse, le scandale a éclaboussé l’institution électorale ainsi que son président contesté par une bonne partie de l’opinion et la classe politique qui ne feront pas confiance à un haut fonctionnaire dont la crédibilité est mise en doute.

Le scandale du viol est porté devant la justice et la photo du présumé agresseur occupe les Primes places des journaux et les commentaires les plus avilissants à ce sujet circulent sur les réseaux sociaux.

C’est un coup terrible pour celui qui s’apprêtait à réaliser dans les prochains mois les élections, dans le calme serein. Même si les enquêtes le blanchissaient, il resterait des caricatures irréparables et d’affreux soupçons susceptibles d’handicaper la carrière politique de cet  homme au tapis. Certains secteurs cherchent à l’enterrer vivant. Une nouvelle crise.

C’est comme si la république toute entière se réveillerait imbibée d’interrogation et d’étonnement, si un jour il n’y a personne sur le banc des accusés. Cette culture de crise a fini par se tailler une place remarquable dans notre manière de vivre.

Nous sommes les enfants des vandales, qui accusent, condamnent, amputent l’autre pour se sentir complet.

C’est cette même catégorie, qui légitime le danger que représente le fait pour quelqu’un de se trouver dans une position importante.

Chez nous, la réussite est un attrape-malheur.

Plus de trois semaines après que Marie Carmel Bernardin a porté plainte. A-t-on identifié les préambules de ce viol dont madame Bernardin affirme être victime ?

Voilà le genre de cas qui nécessite des moyens scientifiques pour tirer le vrai du faux et permettre à la justice haïtienne, qui a plus de nez que de flaire, de traiter le dossier avec dextérité.

En dehors des preuves tangibles qui tardent à  faire surface, n’en déplaise aux sado-saint de cette république, aux « Prieuses » qui ont l’astuce de jeter sur leur ex petit ami  la honte de l’année, la thèse du coup monté parait crédible.


 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 265 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter