• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Insécurité : Fini l’insécurité à Jacmel ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

La police de Jacmel, dans le Sud-Est, et le directeur générale de la Police nationale d’Haïti Godson Aurélus ont annoncé, jeudi, des mesures « rigoureuses » pour combattre le phénomène de l’insécurité dans cette ville en particulier et dans tout le département, a appris Haïti Press Network.

 

 

 

Les vagues de protestation des citoyens, suite à l’assassinat d’un agronome par des bandits armés qui, du coup, ont enlevé un enfant de trois ans, a servi de prétexte à la police de prendre des mesures « concrètes » pour combattre ce fléau.

 

« Nous (la police de Jacmel) allons prendre des mesures que de droit pour contrecarrer les bandits qui sèment la terreur dans la ville », a promis le directeur général de la PNH, Godson Aurélus.

 

Lors d’une conférence de presse conjointe avec les parents de Jorim Sam Etienne au commissariat de Jacmel jeudi matin, M. Aurélus a laissé croire que « les kidnappeurs qui opèrent dans la ville de Jacmel sont liés à des réseaux de gang de Port-au-Prince ».

 

Cet enfant de trois ans enlevé dans la nuit de samedi à dimanche a été libéré contre rançon aux environs d'une heure du matin, ce jeudi.

 

Remerciant la population jacmélienne, la délégation du Sud-Est, les autorités municipales et la police pour leur support, les parents de Jorim Sam Etienne a confié que l’enfant a été retrouvé sain et sauf.

 

Ils ont refusé toutefois de révéler le montant versé aux ravisseurs pour la libération de l'enfant. « La délégation du Sud-Est nous a donné 40 % du montant donné aux ravisseurs », a précisé le père de l’enfant.

 

Depuis mardi, le chef de la police Godson Aurélus et des agents des unités spécialisées de la PNH : Swat, Cimo, Bim, séjournaient à Jacmel dans la perspective de mener des opérations pour faciliter la libération de l’enfant.


À l’annonce de la libération du petit enfant ce matin, des milliers de citoyens ont regagné les rues à nouveau, cette-fois pour manifester leur joie.

 

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter : @sfdorcilus

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 364 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter