• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Justice: le parquet fait la chasse aux bandits

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Installé à la tête du Parquet de la juridiction de Port-au-Prince, depuis près d’un mois, Me Lucmane Delille a renouvelé son engagement de réussir là où ses prédécesseurs ont échoué : établir un climat de sécurité dans la capitale.

 

« Nous sommes déterminés au Parquet à rétablir la paix, la sécurité dans la capitale. Nous commençons à traquer les bandits qui terrorisent la population et nous continuerons à les poursuivre jusqu’au bout », a déclaré Lucmane Delille, lundi, lors d’une conférence de presse en son bureau.

 

 

Déterminé vraisemblablement à faire échec aux kidnappeurs, le commissaire du gouvernement près le tribunal civil de Port-au-Prince a appelé à la collaboration des citoyens pour aider les juges et les policiers à combattre le banditisme dans la capitale.

 

 

« Si vous ne voulez pas collaborer avec la police et la justice demain les bandits vous attaqueront et ce sera trop tard pour vous. Il vous faut les dénoncer dès aujourd’hui », a-t-il dit.

 

 

« Bal bandi yo fini e fòk li fini (les projectiles des bandits armés ont pris fin et doivent être pris fin) », a répété, sur un ton ferme, en plusieurs occasions Lucmane Delille.

 

 

En guise de preuve à la détermination des autorités judiciaires à rétablir la sécurité dans l’aire métropolitaine, surtout pour les fêtes de fin d’année, Me Delille a dressé un bilan d’une opération menée le week-end entre la police et le Parquet.

 

 

« Lors d’une opération conjointe entre la police et le Parquet, nous avions procédé à l’arrestation de trois présumés kidnappeurs au cours du week-end dans la zone de l’aéroport. Ils font partir d’un puissant réseau de kidnappeurs qui fonctionne à Port-au-Prince », a précisé le chef du Parquet.

 

 

Me Lucmane Delille a laissé croire que « le Parquet est plus que jamais déterminer à travailler pour mettre les bandits hors d’état de nuire ».

 

 

Toutefois, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince s’est gardé de se prononcer sur de nombreux sujets judiciaires, entre autres l’affaire Brandt.

 

 

« Je ne veux pas me prononcer sur des sujets qui ne m’appartiennent plus », a-t-il répondu à une question, d’un journaliste, relative au suivi du dossier de Clifford Brandt qui, accusé dans le kidnapping, est emprisonné à la prison de la Croix-des-Bouquets, en attendant le verdict de la justice.

 

 

 

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter : @sfdorcilus

 

 

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 231 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter