• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-politique : Entretien chaleureux entre le président Martelly et le secrétaire général d’IDEA

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le Secrétaire général de l’Institut International pour la Démocratie et l’Assistance électorale (IDEA International), Vidar Helgesen, accompagné de sa conseillère spéciale, Hellen Kavanagh Barglund, a rencontré mercredi le président de la République, Michel Joseph Martelly au Palais national dans le cadre d’une audience, a constaté un reporter de Haiti Press Network.



Au cours de cette rencontre, les deux hommes ont abordé des termes singulièrement politiques. Avant cette rencontre, le  secrétaire général d’IDEA a eu un entretien avec des ambassadeurs des États membres d’IDEA International et a signé avec le ministre des Affaires étrangères un accord de siège autorisant l’institution à fonctionner en Haïti.

Le président et le secrétaire général se sont, entre autres, entretenus sur des points relatifs à l’objectif de l’IDEA en Haïti, la question du Conseil électoral permanent, le quota de 30 % de femmes dans les espaces de décision du pays, l’avenir de la communauté internationale en Haïti et la vision du président Martelly pour son quinquennat.

Tout en félicitant le président Martelly pour ses efforts dans le cadre de la reconstruction du pays, le Secrétaire général, Vidar Helgesen a rappelé qu’IDEA International soutient le développement institutionnel et le dialogue politique.

Le président Michel Joseph Martelly a, de son côté, remercié M. Helgesen pour l’aide d’IDEA au gouvernement visant à créer et renforcer des institutions.

Le premier citoyen de la nation qui a fait part de sa vision et les grandes lignes du programme de son gouvernement basées sur les cinq (E), a fait comprendre que le changement n’était jamais facile.

« Le changement prend toujours un peu de temps avant de se concrétiser. Il faut comprendre aussi qu’il existe parfois certaines gens qui s’opposent au changement en dépit de nombreux efforts déployés », a souligné le locataire du Palais national.

D’autres sujets ont été également abordés, notamment la mise en place du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ); la Cour de cassation et le Conseil électoral permanent (CEP). Quant au sujet relatif au CEP, le président Martelly a expliqué au Secrétaire général tout le processus, les enjeux et la question du manque de quorum au Sénat.

Le chef de l’État a, par ailleurs, indiqué au secrétaire général l’impossibilité d’organiser les élections à la fin de l’année. Toutefois, il dit croire que ce soit possible de trouver un consensus dans la crise actuelle qui entrave la bonne marche du processus électoral.

M. Vidar Helgesen a rappelé qu’un Conseil électoral permanent est essentiel dans le processus démocratique. Non pas seulement, poursuit-il, pour organiser les élections, mais aussi pour travailler dans tout le processus politique, savoir : les réformes électorales et la garantie l’indépendance des élections.


Cependant, le Secrétaire général a pris le soin de rappeler aussi la nécessité et l’importance d’établir cette institution selon les normes préétablies, afin d’éviter toutes formes de controverse.

 



Texte : Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Photo : Richarson Dorvil

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 417 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter