Haïti-Politique : Possibilité d’interpellation du chef de gouvernement

Jeudi, 04 Octobre 2012 13:08 MEA/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le sénateur  Francky  Exius a fait savoir jeudi sur les ondes de radio Ibo,  qu’un groupe de sénateurs s’apprêtaient à interpeller le Premier ministre Laurent Lamothe, dans le but de fournir des explications relatives aux remaniements effectués au sein de son gouvernement.



Selon le représentant du grand corps, un groupe de sénateurs se sont mis d’accord sur une possibilité d’interpeller le chef du gouvernement, Laurent Salvador Lamothe dans les jours qui viennent.

« Les sénateurs souhaitent que le locataire de la primature fasse jaillir la lumière concernant l’instabilité gouvernementale observée dans le pays depuis un certain temps », a déclaré le père conscrit.

Le sénateur Francky Exius dit compter sur la collaboration de ses collègues dans le cadre de cette démarche d’interpellation.

Réagissant sur ce sujet aux micros de la presse, le chef de l’Etat, Michel Joseph Martelly a déclaré que le Parlement dispose, selon la Constitution, des outils légaux pour interpeller le chef du gouvernement.

« Moi en tant que président de la République, je ne peux en aucun cas, empêcher au Parlement de faire son travail », a précisé.

Le chef de l’Etat, se montrant au passage très confiant que son Premier ministre bénéficiera d'un vote de confiance s’il est interpelé.