Haïti-police: Le président « attristé »par le décès du policier Frandieu Jean-Pierre

Mardi, 02 Octobre 2012 22:49 HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Plus de 24 heures après le décès du policier Frandieu Jean-Pierre membre de la garde présidentielle et le doute soulevé sur les circonstances de sa mort brutale, le bureau  de communication de la présidence a réagi en révélant que le policier était victime d’une hémorragie massive.

 


« Le Président de la République Michel Joseph Martelly, est profondément touché par la mort du policier Frandieu Jean-Pierre. Cet agent de l’unité Cat Team a rendu l’âme suite à une hémorragie massive selon les médecins qui étaient à sa charge », lit-on dans un communiqué publié mardi soir.


« La mort de Frandieu m’attriste beaucoup. Il a perdu la vie, alors qu’il assurait ma sécurité », a déclaré le chef de l’Etat, qui a promis de prendre toutes les dispositions afin d’accompagner la famille du défunt.


Frandieu Jean-Pierre (39 ans) « avait ressenti un malaise, l'agent a été transporté d'urgence à l'hôpital où il a malheureusement succombé », précise la présidence qui attend les résultats de l'autopsie de la dépouille du policier pour savoir officiellement les circonstances exactes du décès.