• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-politique: le président Martelly prisonnier de ses nombreux “conseillers” ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Aux premiers jours de son quinquennat, on s’en souvient, le président  Michel Martelly avait des relations apparemment très tendues avec le Parlement. Il fallait mater ce pouvoir au sein duquel il n'avait pas ou peu de soutien.

 


L’entourage rapproché du président avait brandi la menace: “Certains parlementaires sont des repris de justice”, avait d’ailleurs publiquement lancé Michel Martelly… jusqu’à l’affaire Bélizaire. On connait la suite.

Changement de tactique: Le président Martelly a réussi à briser la glace et est entré dans un dialogue avec le corps législatif et a pu même rassembler une majorité parlementaire, il est vrai fragile, et le chef de l’état s’est également “payé” les services de deux de ses plus farouches opposants. Les deux plus brillants parlementaires du sénat sont devenus ses plus proches conseillers.


Depuis, on sent les relations entre l’exécutif et le Parlement louvoyées entre moments de conciliation et périodes de crise. Des relations entre chiens et chats.


Mais les deux jeunes loups du sénat ayant épuisé leur mandat, ces “animaux politiques”,  comme ils se prénomment, ont bénéficié de transfert à la présidence.


Depuis on sent leur emprise sur le palais national et certaines mesures politiques ont la touche de ces “supers conseillers”: Publication de la constitution amendée, formation du Conseil électoral, création du CSPJ, etc…


La paire de conseillers, comme larron droite et larron gauche ne lâchent pas d’une semelle le chef de l’état “esclave” de leurs loyaux conseils. Ils ont les oreilles et aussi… le cœur du président!


Les vertus politiques et la virginité dont se vantait le candidat Martelly ne sont plus des atouts, au contraire…les odeurs de scandale, les tentatives de cooptation d’opposants, parlementaires et autres... les promesses et projets creux sont dans l’attente de concrétisation… et une certaine impatience s'exprime dans la rue.


Vite trop vite, la présidence de la rupture et du changement a tourné dos à ses propres engagements et semble tombée dans les mêmes travers de ses prédécesseurs…


Par la grâce de tous ces conseillers qui se bousculent dans les bureaux sinistrés du palais national.

 

 

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 247 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter