• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Suisse : l’ambassadrice de Suisse rencontre 2 ministres du gouvernement

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

La ministre déléguée aux droits humains et à la lutte contre la pauvreté extrême, Rose Anne Auguste, et sa collègue à la promotion de la paysannerie, Marie Mimose Félix, se sont entretenues mardi à la Primature avec l’ambassadrice de Suisse en Haïti, Edita Vokral autour des projets et des activités de leurs bureaux respectifs, a appris HPN.


L’un des objectifs de la rencontre était de discuter du partenariat et de la coopération de la Confédération suisse à la lutte contre l’insécurité alimentaire, la pauvreté extrême et au renforcement de la politique de cohésion sociale et de l’établissement des services sociaux de base au profit de la population haïtienne.


A l’occasion de cette rencontre, la ministre Rose Anne Auguste a fait valoir le projet du gouvernement de construire dans des quartiers précaires des villages de vie. Ce concept, déjà expérimenté dans des pays latino-américains, est un complexe qui comprendra, outre les maisons, des établissements scolaires, des espaces de loisirs et des centres d’intégration communautaire.


Madame Auguste a également présenté les différents programmes de protection sociale du gouvernement dont Kredi woz, un programme de microcrédit aux femmes rurales,  Ti manman cheri, et Aba grangou.


Elle a indiqué que le gouvernement se penchait sur l’élaboration d’un programme d’assurance santé, déjà opérationnel à l’OFATMA. Tous ces programmes visent la réduction de la pauvreté extrême et l’amélioration des conditions de vie de la population.


Rose Anne Auguste a plaidé en faveur de la création d’une plateforme intersectorielle entre le gouvernement et les chefs de coopérations internationales en vue de la coordination et la cohésion de l’aide au développement d’Haïti et des actions menées sur le terrain.


La ministre Auguste souhaite en outre que son bureau bénéficie du partenariat de la Suisse dans le développement d’artisanat. Elle souhaite aussi avoir l’appui suisse dans la formation des leaders des organisations de planteurs, le renforcement de l’aide humanitaire et la cantine scolaire.


L’ambassadrice de Suisse, Edita Vokral, a discuté de la coopération de son pays avec Haïti qui intervient, à travers la Direction du développement et de la coopération (DDC), dans la construction d’infrastructures scolaires parasismique à Léogane et Petit-Goâve. La confédération suisse aide également la Dinepa dans le domaine de l’eau potable et de l’assainissement. A travers la Helvetas, la Suisse coopère dans la gestion des ressources naturelles, la protection de la biodiversité, notamment à Forêt-des-Pins.


En dépit de tout, Haïti ne fait pas partie des pays prioritaires de la Suisse, selon la diplomate. Elle a toutefois indiqué que le dossier d’Haïti est soumis au parlement suisse pour pouvoir bénéficier d’une importante aide de la Confédération d’ici 2013 en cas de ratification.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

    Actuellement Sur HPN....

    Nous avons 223 invités en ligne


    Rechercher dans le site

    Facebook

    FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


    To receive HPN tweets on your mobile
    USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
    CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

     

    Follow hpnhaiti on Twitter