• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Révocation: "Des élus doivent être remplacés par des élus" soutiennent les élus locaux

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 9
MauvaisTrès bien 

Le regroupement des élus locaux de Port-au-Prince (RELPAP) a lancé un appel mardi au président Martelly à se ressaisir dans le cadre de sa décision de révoquer les élus locaux.



Ce regroupement qui comprend plus d’une trentaine de membres  a fait savoir que cette démarche est inconstitutionnelle. Il a déclaré qu’une telle action peut entrainer le pays dans de graves crises.

L’Asec de la 8ieme section communale de Martissant, Marie-Ange Jean-Baptiste, a tenu à rappeler que le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales Thierry Mayard-Paul, avait lui-même affirmé au palais municipal de Delmas, que "seulement des élus locaux peuvent remplacer des élus locaux".

En ce sens Mme Jean-Baptiste invite le ministre Mayard-Paul à respecter ses mots, en prenant des dispositions pour organiser des élections démocratiques dans le pays pour remplacer les élus.  Elle déclare que le regroupement restera mobiliser tant que le gouvernement n’agisse pas dans respect de la loi mère du pays.

Pour sa part le délégué de ville de Port-au-Prince, Origène Thomas Junior, a invité les autres élus locaux des dix départements du pays à se mobiliser pour contrer la démarche du gouvernement visant à les destituer de leur fonction. Une action que le délégué a qualifiée d’arbitraire.

M. Origène a demandé aux maires qui ont été renvoyés de reprendre leur poste, tant que des élections ne sont pas organisées.

Plus loin Origène Thomas s’est demandé pourquoi la nomination de ces commissions communales vient  tout juste après le dépôt du budget 2011-2012 au parlement. Selon lui, cette attitude prouve une fois de plus que le gouvernement ne tient qu’à favoriser ses proches au détriment des représentants communaux plus proches de la population dans le besoin.

A rappeler que la semaine dernière l’exécutif avait procédé à la destitution d’une dizaine de maires dans le pays. Une décision qui avait déjà été condamnée par la fédération nationale des maires haïtiens (FENAMH).

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 247 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter