• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-RD: Attaques armées des civils dominicains sur 26 Haïtiens dont 24 seraient portés disparus

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

26 Haïtiens auraient été attaqués par des civils armés dominicains dont 24 sont portés disparus depuis le 12 juillet 2015, à la Bánica, République Dominicaine, selon les informations fournies par Jean Elie, Coordonnateur zonale du Comité de Droits Humains (KDM) du RFJS à Boc Banic, rapportées par le Groupe d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR)

 

 

 

Ces compatriotes haïtiens sont pout la plupart originaires pour la plupart du département du Centre, aton lu dans la note du Garr. Ils  ont quitté Boc Banic (Centre d’Haïti) dans l’après midi du dimanche 12 juillet 2015 pour se rendre en territoire dominicain en quête du travail. Ils ont traversé la frontière dominicaine de la Bánica en passant par la localité frontalière haïtienne de Biassou, dans le Haut Plateau central, a poursuivi la note.

« Deux d’entre eux, Amonèce et Telson ainsi connus qui ont pu s’enfuir ont déclaré avoir été braqués par deux civils dominicains. Ces derniers leur donnaient l’impression qu’ils allaient leur tirer dessus. », lit –on dans les informations fournies par Jean Elie, Coordonnateur zonale du Comité de Droits Humains du Réseau Frontalier Jeannot Succès (RFJS)

«Les civils armés dominicains nous ont braqués à Bánica. Ils faisaient semblant avoir envie de nous tuer. Nous sommes parvenus à nous échapper de justesse. », ont indiqué ces deux originaires de Darlegrand, localité de Thomassique dans le Haut Plateau central.

Le Coordonnateur du Comité de Droits Humains du RFJS,  qui n’était pas en mesure de préciser si ces 24 ressortissants haïtiens sont pour l’instant des otages dominicains ou sont tués, appelle les autorités haïtiennes à diligenter une enquête autour de cette affaire.

« Nous estimons que l’Etat haïtien devrait investiguer pour vérifier si ces Haïtiens n’ont pas été assassinés ou retenus en otage à la Bánica.», a-t-il déclaré. Le GARR appelle les ressortissant(e)s haïtiens à la prudence et à se doter de documents légaux avant de se rendre en territoire dominicain.

Il en profite pour demander aux autorités haïtiennes d’exiger de l’Etat dominicain de prendre des mesures drastiques pour punir tout acte de violence ciblant les immigrant(e)s haïtiens sur leur territoire.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 594 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter