Haïti-Elections : Steven Benoit "politiquement mature" pour être président (+ VIDEO)

Vendredi, 15 Mai 2015 07:45 GA/DL/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Au total 4 candidats à la magistrature suprême de l’Etat se sont fait enregistrer, du 13 au 14 mai, au bureau électoral départemental de l’Ouest 1 sur la route de Frères. Parmi ces prétendants figurent le sénateur Steven Benoit qui estime avoir désormais  la maturité  politique pour diriger le pays.

 

Accompagné de Hans Tippenhauer, coordonateur de la plateforme KONVIKSYON, le premier sénateur de l’Ouest, Steven Irvenson Benoit, a fait le dépôt de ses pièces au BED en vue de briguer le poste de président de la République.

Après s’être fait enregistrer sous la bannière de KONVIKSYON (# 15), celui qui avait défendu la loi sur salaire minimum en 2009, a déclaré à la presse n’avoir qu’une seule priorité : "Travail ! Travail ! Travail !"

"Je sais et je suis convaincu que la population haïtienne est constituée de rudes travailleurs", a laissé entendre le parlementaire-candidat.

A la question d’un journaliste lui demandant s’il n’a pas raté l’occasion de devenir président d’Haïti, alors qu’il était plébiscité pour se porter candidat lors des présidentielles de 2010, le sénateur Benoit a répondu qu’il n’était pas mature politiquement à l’époque.

Fort de ses années d’expériences comme homme d’affaires, ex-député, et actuellement sénateur, Steven Benoit, quinquagénaire,  se pose en fin connaisseur de l’administration publique, capable aujourd’hui de prendre les rênes du pays.

Parallèlement à l’inscription de Steven Benoit, le pasteur Rénold Jean Claude Bazin s’est aussi fait enregistrer sous le label du MOCRENHA (Mouvement chrétien pour une nouvelle Haïti).

Pour son inscription, le pasteur s’est fait accompagné de dizaines de partisans et sympathisants venus à pied ou en bus.

Notons que Gonzague Day de la plateforme Ayisyen kap travay pou Ayiti et Dalvius Gérard du parti Réseau alternative pour le développement d’Haïti, ont également fait le dépôt de leurs pièces au BED de l’Ouest en vue de concourir aux prochaines joutes électorales comme candidat à la présidence.