• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Minustah: "La présence des Nations-unies en Haïti est illégale", déclare Ricardo Seitenfus

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

L’ancien représentant spécial de l'Organisation des États américains (OEA) en Haïti, Ricardo Seitenfus, a participé, vendredi, à une table ronde sur les élections à l’Université Quisqueya (Port-au-Prince). Au cours de son intervention, M. Seitenfus a déclaré que "la présence des Nations-unies en Haïti est illégale", a constaté HPN.

Le professeur brésilien a fait savoir que la présence de la Minustah en Haïti n’est pas conforme à la constitution haïtienne, et aux traités signés par le pays.  "Donc l’immunité dont jouissent les onusiens en Haïti est illégale aussi".

Selon M. Seitenfus, près de 8.6 milliard de dollars auraient été dépensés pour le fonctionnement strict de la mission onusienne dans le pays.

Il a profité pour critiquer les groupes d’amis d’Haiti qui, selon lui, répètent avec persistance les mêmes erreurs dans la gestion des crises politiques dans le pays.

M. Seitenfus avait déjà critiqué dans une interview au journal suisse, fin 2010, le rôle de la communauté internationale et en particulier la Mission des Nations Unies (MINUSTAH) en l'accusant d'imposer sa présence en Haïti depuis 2004.

Ricardo Seitenfus avait été l’envoyé spécial en Haïti du président brésilien Lula avant d’être mandaté par l’OEA. Il est un spécialiste reconnu du Mercosur, en relations internationales, en diplomatie brésilienne, et en politique extérieure d'Haïti et du Brésil.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 271 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter