• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique-Reprise du dialogue : les protagonistes sont priés de trouver une issue rapide

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le responsable de l’Initiative de  Société Civile (ISC),  Rony Desroches, a dit espérer, ce mercredi 7 janvier, que de nouveaux termes et modalités de l’accord tripartite signé, le 29 décembre entre les 3 pouvoirs, seront trouvés dans le cadre de cette reprise du dialogue.


M. Desroches dans une entrevue à HPN, a déclaré qu’une solution à la crise est impérative, afin  d’éviter  à ce que le pays connaisse un vide institutionnel, le 12 janvier prochain. Il souhaite que les acteurs fassent preuve de sens patriotique pour permettre à Haïti  de sortir de l’impasse.

Le responsable de l’ISC croit que plusieurs éléments importants qui ont été abordés entre les protagonistes  pourraient aider à solutionner la crise.  Il cite par exemple, la décision de prolonger le mandat des  parlementaires après le 12 janvier.

De plus, Rosny Desroches estime que les acteurs de la crise devront considérer sérieusement une collaboration avec Evans Paul comme Premier ministre désigné, en raison que celui-ci a une grande expérience politique, et  est un militant qui a montré son amour de la patrie.

Toutefois, il dit regretter que toutes  les procédures n’aient pas été respectées dans le choix de celui-ci comme le dénoncent certains parlementaires.

Même si une solution n’a pas été trouvée avant le 12 janvier, il faut que les acteurs continuent de dialoguer pour trouver une issue à la crise, a souligné le représentant de la société civile, jugeant que la perspective pour que le président  gouverne par décret n’est pas une solution. Au contraire,  la situation s’aggravera et le pays beaucoup de violences.

Par ailleurs, M. Desroches pense que la visite prochaine du conseil de sécurité des Nations-Unies en Haïti est une bonne chose dans le sens qu’elle peut aider à éviter à ce que la situation se dégénère dans le pays. Il croit que la mission viendra notamment évaluer la situation sécuritaire en Haïti pour voir si une réduction des troupes de la Minustah est souhaitable, face à cette conjoncture de turbulences politiques qui s’annonce.

Pour sa part, le Collectif du 4 Décembre demande une fois de plus au Président de la République,  aux Partis politiques de l’opposition et aux autres acteurs politiques de trouver une solution haïtienne à la crise à travers un compromis politique.

Parlant au nom  du peuple haïtien, le collectif du 4 décembre demande aux protagonistes de se dépasser et de trouver cette solution haïtienne qui aidera à définir, la Nouvelle Haïti  pour la mettre finalement sur les rails du développement et de la production nationale.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 258 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter