• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-politique: la deuxième phase de « l’opération Burkina Faso » est lancée !

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le Mouvement patriotique de l'opposition démocratique (MOPOD) a lancé officiellement, mardi, la deuxième phase des mouvements de mobilisation pour obtenir le départ de l’administration Martelly-Lamothe. Baptisé « Opération Burkina Faso, phase 2 »,  ce mouvement comprendra une série de manifestations de rue qui débuteront les 5 et 6décembre 2014.

 

Le Mopod n’entend pas chômer dans ses séries de mobilisation contre le pouvoir en place, en dépit des démarches initiées par la présidence  et  l’ambassade américaine en Haïti pour trouver un dénouement à la crise.

Les dirigeants de ce regroupement politique indexé comme l’aile dure de l’opposition ont estimé que la première phase de l’opération Burkina Faso a été un succès. Ils ont, en ce sens, lancé la deuxième phase du mouvement avec les mêmes revendications, à savoir le départ du président Martelly, la libération des prisonniers politiques, la mise en place d’un gouvernement provisoire pour organiser des élections générales dans le pays.

Deux journées consécutives de manifestations son prévues, les 5 et 6 décembre 2014, qui doivent aboutir respectivement devant l’ambassade de France et celle du Canada, selon le nouveau calendrier de mobilisation de la table de concertation du Mopod.  La journée du 11 décembre sera réservée à une visite aux prisonniers politiques,  a informé Asad Volcy, membre du Mopod

D’autres manifestations de rues auront lieu les 12, 13, 16 et 18 décembre, a annoncé M. Volcy.

Pour ce qui concerne la rencontre prévue, ce mardi, entre le groupe des 6 entités de l’opposition et l’ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Pamela White,  les participants n’ont pas de mandat pour négocier au nom de l’opposition, a fait savoir André Fadeau, membre de la table de concertation du Mopod. Il s’agira, selon M. Fadeau, d’une simple rencontre de routine car, dit-il,  les négociations du Mopod se font sur le pavé.

André Fadeau a, d'autre part, denoncé les brutalités policières contre les journalistes, lors de la manifestation du 29 novembre 2014.

Pour les responsables du Mopod, l’administration Martelly-Lamothe c’est du passé. Leurs revendications, durant les manifestations, vont être adressées au nouveau gouvernement provisoire qui va remplacer le président Martelly dans les jours à venir, ont-ils soutenu.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 204 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter