Haïti-Manifestation-Violences: le Gouvernement condamne, la justice ouvre une enquête

Mercredi, 19 Novembre 2014 10:27 RLJ/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Dans un communiqué du bureau de la primature, le Gouvernement condamne avec la dernière rigueur, les incidents survenus lors de la manifestation de l'opposition du 18 novembre.

 

 

 

Selon le communiqué, certains individus, non encore identifiés, ont ouvert le feu sur les manifestants au niveau de Delmas 32, faisant deux ( 2) blessés.

"Cet acte attentatoire à la Constitution et aux lois de la République, témoigne de la volonté manifeste d'un secteur anti-démocratique à déstabiliser le pays", écrit le gouvernement.

Par ailleurs, le Conseil Supérieur de Police Nationale (CSPN) s'est réuni en urgence, mardi après-midi, en vue de prendre des dispositions célères pour adresser la situation. De plus, le Parquet de Port-au-Prince a déjà ouvert une enquête, afin d'identifier les coupables et les déférer à la justice, poursuit la note de la Primature.

 

Le Gouvernement qui présente ses sympathies aux victimes, invite la population à garder son calme et à ne pas répondre aux incitations à la violence, conclu t-il.