Haiti-RD:la Confédération Latino-Américaine, Caribéenne des Religieux préoccupée par l'arrêt 168/13

Mercredi, 16 Avril 2014 10:33 WJL/HPN Nouvelles - Politique
Imprimer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Lors de sa 8ème rencontre à Puerto España-Trinidad y Tobago, la Confédération Latino-Américaine et Caribéenne des Religieuses et Religieux (CLAR), s’est dit profondément préoccupée de la dénationalisation des milliers de Dominicains/Dominicaines d’ascendance haïtienne suite au prononcé de l’arrêt 168/13.

 

Tout en manifestant sa solidarité aux victimes, la CLAR a dit espérer que les autorités dominicaines trouveront une solution légale et définitive en faveur de ces citoyens/citoyennes qui souffrent de toute forme d'exclusion, de violation de leurs droits humains, d’atteinte à leur dignité et de refus de leur citoyenneté.

« Nous, représentants-es de vingt-deux conférences nationales de religieux-ses de l'Amérique Latine et de la Caraïbe, exprimons, à la société dominicaine et la communauté internationale, notre douleur et notre solidarité à l'occasion du drame que l’on est en train de vivre en République Dominicaine en ce qui concerne la dénationalisation d’un nombre important de nos frères et sœurs à travers l’arrêt TC 168-13 », a-t-on lu dans une note du CLAR.

La confédération dit espérer parvenir à une solution légale du respect aux droits des plus faibles, toujours selon les lois dominicaines.

«Nous sommes attentifs au processus initié par le président Danilo Medina qui,  dans ces moments, s’est engagé dans un dialogue consultatif avec différents secteurs du pays en vue d’un consensus pour une issue humanitaire et juridique à cette violation de droits fondamentaux », a poursuivi la note.