• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Presse: La POHDH, inquiet face aux menaces sur la Presse

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 



La Plateforme des Organisations de Défense des Droits Humains(POHDH), a exprimé ses inquiétudes face aux menaces qui pèsent sur la presse  haïtienne et sur des organisations de Droits Humains, dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Haïti Press Network.


Dans cette note, La POHDH, informe l’opinion publique nationale et internationale en général et les autorités haïtiennes en particulier du danger qui pèse sur la vie de certains défenseurs de droits humains et certains journalistes ces derniers jours.

Selon, la POHDH, le 2 avril 2014, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), membre de la POHDH, a reçu une lettre de menaces contenant une balle, adressée à son Directeur Exécutif et Secrétaire Général de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH), Monsieur Pierre ESPERANCE.

Les auteurs de cette correspondance reprochent au Directeur Exécutif du RNDDH de monter de toutes pièces, des faux rapports pour déstabiliser le gouvernement MARTELLY / LAMOTHE et porter atteinte à l’honneur des citoyens. Revendiquant l’attaque subie par Monsieur Pierre ESPERANCE le 8 mars 1999 au cours de laquelle il a été atteint de plusieurs projectiles, ils promettent de ne pas le rater cette fois-ci.

La POHDH rappelle que cette lettre de menaces est reçue environ deux (2) mois après que son Coordonnateur Général et Responsable du Programme de formation au sein de la Fondation Groupe d’Alternatif de Justice (FGAJ), l’Ingénieur Daniel DORSINVIL et son épouse, l’Infirmière Girldy LARECHE DORSAINVIL, ont été lâchement assassinés le 8 février 2014, dans des circonstances non encore élucidées.

"Ce double assassinat ainsi que cette lettre de menaces surviennent au moment où différentes organisations, membres de la POHDH, travaillant sur des dossiers de violations flagrantes des droits humains, dénoncent des cas de corruption, d’agression physique, d’abus de pouvoir, en violation des Lois Républicaines et de la Constitution du pays", poursuit le communiqué.

De plus, certains journalistes, ayant reçu des lettres, font aussi l’objet de vives menaces. Il s’agit entre autres du journaliste de Radio Tropic F.M, animateur de l’émission Espace Vérité , Jean Oreste MORIN, qui  a reçu, le 3 avril 2014, une lettre de menace.

Dans la lettre qui lui est envoyée figurent les noms de plusieurs autres journalistes comme Patrick CHERY de Radio Télévision Zenith, Jean Monard METELLUS de Radio Télévision Caraibes FM et de Liliane PIERRE PAUL de Radio Télévision Kiskeya.

Jean Monard METELLUS, journaliste de Radio Télévision Caraïbes FM, animateur de l’émission journalière Intersection et de l’émission hebdomadaire Ranmase. Il a reçu plusieurs lettres de menaces dont la dernière renfermait aussi un petit sachet contenant une substance assimilable à de la poudre.

La POHDH rappelle aussi que le 26 mars 2014, quatre (4) journalistes travaillant à Jacmel ont dénoncé des menaces dont ils font l’objet. Il s’agit de :

Joanel FRANÇOIS, directeur de l’information à la Radio Hosanna et animateur de l’émission Inter action.

Irané SAMEDI, directeur de la salle des nouvelles à la Radio Hispaniola FM et animateur de l’émission Hispaniola Actualités.

Santo LAMITIE, correspondant de Radio Télévision Scoop FM et animateur de l’émission Chèche Verite, qui passe à la Radio Télé Diffusion Jacmélienne.

Fritzner PHILOGENE, responsable de l’information et animateur de l’émission Trait d’Union qui passe à la Radio Télévision Express Continental.

La POHDH s’insurge contre ces actes d’intimidation qui portent atteinte à la liberté d’expression et d’association des citoyens haïtiens.

En outre, la POHDH rappelle qu’en date du 3 avril 2014, dans son discours d’intronisation, le Ministre de la Communication, Monsieur Roudy HERIVAUX a dénoncé ce qu’il appelle la dérive d’une "certaine presse" qui veut ternir l’image des membres du gouvernement et polluer le climat politique.


Suzie CASTOR, Directrice du CRESFED

Joceline COLAS, Directrice Nationale de la CE-JILAP

Léon DUMONVIL, Responsable du GAJ

Marc-Arthur FILS-AIME Directeur Général de l’ICKL

Freud JEAN, Coordonnateur du PAJ

William DEJEAN, Directeur Exécutif du SKL

Pour authentification :

Antonal MORTIME, Secrétaire Exécutif de la POHDH



 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 291 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter