• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique-Manifestation 29 mars : la FOPARC et l’OTAN dressent un bilan positif

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Près de quarante- huit heures après l’organisation de la manifestation  du  samedi 29 mars,  la Force Patriotique pour le Respect de la Constitution (FOPARC) et l’Organisation « Tèt ansanm » département des Nippes (OTAN) présentent un bilan satisfaisant (de cette journée). Manifestation au cours de laquelle aucune arrestation et aucun  incident n’a été enregistré. Par ailleurs, elles ont profité de l’occasion pour présenter ses excuses  à la presse, notamment au journaliste de Radio Télé Kiskeya, Robinson Henry qui a été victime lors de certaines bousculades.


Selon  le coordonnateur de la FOPARC, Rony Timothée,  la mobilisation ne va pas s’arrêter à mi-chemin comme ce fut le cas récemment. Une situation qui a mis de l’eau aux moteurs des mouvements de protestation. Mais, dit-il, aujourd’hui le vent de la réconciliation souffle sur l’Opposition afin de s’unir contre l’ennemi commun que représente le gouvernement Martelly/Lamothe.

 


Pour lui, ce tandem n’a aucun respect pour la Constitution de 29 mars 1987 et s’engage à vilipender les acquis démocratiques. Sa démission n’est pas négociable pour sortir le pays de cette impasse.


En outre, il se dit surpris d’apprendre que le chef de l’Etat s’est arrogé le droit en annonçant l’organisation des élections le 26 octobre prochain. Selon M. Timothée, le président de la République n’a aucune valeur morale et personnalité pour une telle annonce. En ce sens, seule la mobilisation contre ce pouvoir corrompu peut sauver la Nation de l’équipe Tèt Kale , a-t-il insinué.


De son côté, le porte-parole de la FOPARC, Biron Odigé, déclare que la situation socio-économique du pays est très critique.  L’administration Martelly, déplore-t-il, ne prend en considération aucune loi. Une situation qui fragilise les différentes les institutions de la République comme c’est le cas de l’Office national Vieillesse (ONA). Aussi a-t-il exhorté les employés de la fonction publique à manifester leur solidarité à ceux de l’Office.


Assad Volcy, coordonnateur de l’OTAN, a abondé dans le même sens. Le flambeau de la mobilisation ne peut pas s’éteindre quand la population a affaire au banditisme d’Etat.

Par ailleurs, il a mis l’accent  sur la nécessité de chasser le président Michel Martelly du pouvoir. Cela, précise-t-il, permettra de mettre en place un gouvernement de transition sur la base de consensus en vue d’organiser des élections générales sur une période ne dépassant pas six mois.


À son avis, la manifestation du 29 mars met en « veilleuse » l’accord de l’hôtel El Rancho. « Celui-ci ne vise qu’à donner du temps au chef de l’Etat d’accomplir son mandat au détriment supérieur de la Nation », a conclu M. Volcy.


RA/HPN

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 241 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter