• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti- Manifestation anti-Martelly : L’Opposition exige la démission du gouvernement Martelly

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Plusieurs milliers de membres de l’opposition ont manifesté samedi dans les rues de Port-au-Prince pour marquer le vingt-septième anniversaire de la Constitution. Les manifestants ont exigé le départ de l’équipe Tèt Kale au pouvoir. Le MOPOD, la FOPARC et (le parti politique ) «Inite» ont répondu favorablement à cet appel.

 

« Non, nou pa pral nan eleksyon, si poun ale fòk Martelly al nan prizon, fòk Martelly ale », sont entre autres slogans hostiles qe les manifestants avaient lancé contre le pouvoir en place. Munis de pancartes sur lesquelles on peut lire « Pèp la di arete Martelly pou vòlè, MOPOD mande demisyon Martelly, Martelly + Lamothe = Kòripsyon, aba machann peyi ». Ils disent investir les rues jusqu’à la démission du chef de l’Etat. Un avis que partage l’un des membres de la Coordination de Fanmi Lavalas.

Selon l’ancien sénateur, Louis Gérald Gilles présent à la manifestation, les revendications sociales des masses demeurent jusqu’à date insatisfaites en dépit des propagandes à outrance de l’équipe en place. Ainsi, la célébration du vingt septième anniversaire de cette loi-mère représente une occasion favorable pour le peuple souverain d’exiger la démission du gouvernement.

Pour lui, l’accord de l’hôtel « el Rancho » témoigne de la volonté de l’équipe en place de déstabiliser les institutions en passant outre de la Constitution. Cela, dit-il est inacceptable. S’agissant de l’avenir des mouvements de protestation, il conditionne leur cessation au départ de cette équipe en martelant mobilisation ou la mort pour en venir à bout du gouvernement Martelly/Lamothe. Aussi, il a plaidé pour la tenue d’un véritable dialogue incluant les aspirations des différents secteurs du pays.

Dieudonne Saincy, membre de la coordination du parti « Inite », déclare que la Constitution de 29 mars 1987 avait indiqué la marche à suivre vers la démocratie. Paradoxalement, cette charte fondamentale n’existe pas pour cette équipe qui a accédé au pouvoir en dehors de ses prescrits. Pire, il se porte en rébellion contre elle, fulmine-t-il.

 

RA/HPN

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 214 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter