• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique : Fanmi Lavalas, entre commémoration et mobilisation

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L’organisation politique Fanmi Lavalas entend  célébrer le 18 mars, date marquant le retour de l’ancien président Jean Bertrand Aristide au pays. Trois ans après, en signe de commémoration la coordination nationale de cette structure a réitéré son engagement d’accompagner la population dans sa quête d’une vie meilleure. Par ailleurs, elle profite de l’occasion pour lancer un appel à la mobilisation générale contre le pouvoir Tèt Kale.



Dans une ambiance de fête, la coordination nationale de Fanmi Lavalas commémore le retour d’exil de son leader charismatique.  Les partisans et sympathisants de ce regroupement politique étaient plusieurs dizaines à prendre part à cette activité commémorative. Il s’agit pour eux de renouveler leur solidarité à l’ancien président  Jean Bertrand Aristide.

Selon la coordonnatrice nationale de Fanmi Lavalas, le docteur Maryse Narcisse, le 18 mars 2011 revêt  grande importance pour  le peuple haïtien.  Cette date historique, soutient-elle, vient  réanimer les années de dur combat mené par les militants de ladite formation et des démocrates en dépit de multiples manœuvres et complots des adversaires d’un véritable changement dans le pays. 

Lors de l’exil du chef de Fanmi Lavalas, poursuit madame Narcisse, des rétrogrades et détracteurs de cette formation politique  ont remué ciel et terre en vue de fragmenter  ce parti fidèle aux idéaux et revendications populaires. "Certains ont même tenté de  le  liquider sur l’échiquier politique". 

« Ainsi, le renforcement du parti, la mobilisation, la nécessité d’un dialogue national, l’ouverture sont différents éléments d’une bataille pour la démocratie, le développement durable et l’émancipation de tout le peuple haïtien, sans exclusion », a fait savoir la coordonnatrice de Fanmi Lavalas.

De plus, Madame Narcisse a plaidé pour le respect de la Constitution de 29 mars 1987 qui selon elle, marque une rupture totale avec le passé dictatorial. La loi-mère, précise-t-elle, joue un rôle fondamental pour le peuple haïtien dans le respect des libertés publiques, élément indispensable dans la construction d’une démocratie représentative et participative.

La coordonnatrice nationale a, par ailleurs, lancé un appel à la mobilisation le 29 mars prochain contre le gouvernement Martelly/Lamothe. L’objectif consiste à exiger la tenue d’élections générales crédibles, honnêtes et transparentes dans le pays.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 217 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter