• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti au 2e Forum mondial des femmes francophones en République Démocratique du Congo

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

L’ancienne ministre haïtienne à la Condition féminine et aux Droits des femmes, Mme Marie-Laurence Jocelyn Lassègue, a été l’invitée spéciale du ministère français des Affaires étrangères, en vue de partager l’expérience haïtienne au cours de la dernière décennie, à la 2e édition du Forum mondial des femmes francophones qui s’est déroulée à Kinshasa (Congo), les lundi 3 et mardi 4 mars 2014.

Mme Lassègue a assisté à ces assises auxquelles la nouvelle présidente de la République Centre Africaine, Catherine Samba-Panza, a pris part, sous trois chapeaux.

D’abord, en tant qu’ancienne ministre à la Condition féminine et aux Droits des femmes, puis, comme fondatrice du Collectif féminin haïtien pour la participation politique des femmes (Fanm yo La), ensuite, en tant que Directrice de programme en Haïti à l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (IDEA International), qui travaille également avec les femmes membres des partis politiques.

« Savoir, pouvoir, participer » du thème « Femmes et pouvoir », ainsi s’intitulait l’atelier, auquel Mme Marie-Laurence Jocelyn Lassegue a fait son intervention comme panéliste. Un thème qui s’inscrit en droite ligne de ses fonctions à IDEA International, institution qu’elle dirige depuis janvier 2012.

L’intervention de la militante féministe portait, notamment sur le parcours des femmes haïtiennes pour le respect de leurs droits politiques. Elle informe avoir mis en évidence le quota d’au moins 30 % de femmes dans des postes de décisions politiques, reconnu dans l’article 17.1 de la Constitution amendée et respecté surtout dans les postes nominatifs.

Néanmoins, elle indique avoir attiré l’attention des participantes et participants sur les efforts qui se conjuguent encore non seulement au niveau d’IDEA International, mais aussi du côté de toutes les structures concernées de la société haïtienne, pour l’application du quota tant qu’au niveau des partis politiques que dans la loi électorale pour une présence réelle des femmes dans les postes électifs.

« Ce quota constitue une victoire dans la lutte des femmes enclenchée depuis déjà plusieurs années», dit-elle avoir souligné lors de son intervention, avant d’informer des grandes avancées dans la mentalité des hommes et des femmes qui se montrent de plus en plus intéressés à la participation politique de 52 % de la population.

Par ailleurs, la Directrice d’IDEA International rapporte avoir expliqué aussi à l’assistance que la grande faiblesse de la participation politique des femmes, demeure le Parlement.

« J’ai parlé aussi du Parlement symbolique que les organisations féministes ont réalisé il y a quelques mois. Ce, pour montrer la nécessité de la présence des femmes dans cet espace où les lois sont votées et le contrôle de l’Etat est exercé », fait-elle savoir.

Mme Lassègue souligne avoir fait remarquer que la question du financement, constitue l’un des grands problèmes des femmes candidates lors de leur campagne.

Elle a fait part à Haiti Press Network des avancées pertinentes relevées en Afrique francophone en général. Selon Mme Lassègue, dans des pays comme le Sénégal par exemple, la parité est respectée avec près de 49% de femmes au Parlement. En République Démocratique du Congo, le quota l’est aussi et son application parait plus facile, en fonction du scrutin qui se fait par le biais de listes, amenant ainsi les partis politiques à présenter hommes et femmes.

Notons que la première rencontre de ce Forum qui a eu lieu à Paris l’année dernière avait réuni 500 femmes. La deuxième tenue à Kinshasa (Congo) cette année, a réuni 4000 femmes.

Soulignons par ailleurs la présence de Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie et représentante personnelle du président de la République française pour la Francophonie, qui a été à côté de la ministre du genre Congolaise Kasongo, les principales intervenantes à ce forum.

Les recommandations issues de ce 2e forum mondial des femmes francophones seront transmises à tous les pays participants, en vue d’accroitre la présence des femmes aussi bien dans des postes nominatifs que dans les postes électifs.

Texte : Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.





 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 431 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter