• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Politique-Bilan gouvernemental: Le Contre-Bilan du PRI

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

 

Le groupe des Parlementaires pour le renforcement institutionnel (PRI)  a présenté un contre-bilan de l’action gouvernementale depuis son avènement au pouvoir. Le PRI se base sur le programme des 5 E (Education, Environnement, Emploi, Energie, Etat de droit) du gouvernement pour affirmer que  l’équipe Martelly-Lamothe ne fait qu’ « enfoncer le pays dans l’abîme du chômage, de la faim, des inégalités, de la violence et de l’instabilité politique ».

 

 


Alors que le  Chef du Gouvernement  Laurent Lamothe lors de la présentation du bilan gouvernemental qui doit se tenir lundi 13 janvier au Parlement Haïtien a l’occasion de la rentrée législative, aura  a démontré que la situation économique du pays s’est améliorée considérablement en 2013 avec des réserves brutes de l’ordre de 1.8 milliards de dollars américains, le PRI contre attaque pour dire que  l’économie haïtienne subit depuis l’avènement de la nouvelle équipe une forte décroissance, passant de 5,6% en 2011 à 2,8% en 2013.
Ces chiffres montrent que la pauvreté s’approfondit, que l’insécurité alimentaire gagne du terrain (2,1 millions de personnes sont touchées), malgré les « contorsions » statistiques  qu’opèrent périodiquement la CNSA, a indiqué le bloc de parlementaire de l’opposition.

Education.- En ce qui a trait à l’Education, le PRI croit que  cette administration n’a fait que dénaturer le programme EPT (Education pour tous), en aggravant les problèmes structurels auxquels est confrontée l’Ecole haïtienne. Les 1.288.956 enfants que le gouvernement affirme avoir envoyé a l’école, est de loin de la réalité affirme le PRI.

Environnement.
- « En guise de politique environnementale et d’aménagement territorial, les responsables gouvernementaux encouragent et procèdent seulement et simplement à la mise en terre de plantules vite abandonnées à la sécheresse, à la faim des cabris et à la fureur de l’érosion ; et peinturlurent les bâtiments précaires et dangereux des bidonvilles… », critique le PRI, ajoutant que les rares logements sociaux construits par ce Gouvernement ne respectent nullement les normes environnementales.

Energie.- Ce groupe de parlementaire révèle que le déficit énergétique auquel est confronté le pays a augmenté. En effet, plus de 90% des ménages haïtiens continuent à utiliser le charbon de bois et le bois de feu.

Aussi le PRI a fait remarqué que, contrairement à la promesse du Premier ministre quant à la fourniture de l’électricité 24 heures sur 24 dans tout le pays, à partir de juillet 2013, le rationnement électrique est de nos jours plus drastique que jamais.

Etat de droit.- L’Administration Martelly-Lamothe a tout mis tout en œuvre pour entraver le respect du principe de la séparation des trois Pouvoirs, l’une des caractéristiques incontournables de tout régime démocratique, croit les législateurs de l’opposition. 

Nombreuses de ces violations concernent entre autres : le refus d’organiser les élections prescrites par la Constitution, le refus systématique de publier certaines lois votées par les deux branches du Parlement, notamment la loi sur les Partis politiques, lwa sou Akademi kreyòl, la loi sur les frais scolaires, le refus de publier la liste des membres de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) élus par le Sénat ; l’arrestation et l’incarcération des frères Florestal, considérés à juste titre comme des prisonniers politiques ; l’arrestation en pleine nuit de l’opposant politique Me André Michel.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 259 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter