• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Dialogue binational: la délégation haïtienne arrive sous le signe de l’unité

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Tous les yeux sont fixés, ce matin, sur la ville frontalière de Ouanaminthe, Haiti, où se déroulent les premières séries de discussions dites dialogue binational pour vider les différents contentieux entre Haiti et la République Dominicaine.

 


 

Au menu des discussions: les questions migratoires, frontalières, environnementales, sécuritaires et économiques. La délégation haïtienne est présidée par le Premier Ministre, Laurent Lamothe. Les pourparlers ont débuté vers 11h45 dans la matinée du mardi 7 janvier, dans les locaux de CODEVI.

Pour une fois, la délégation haïtienne est forte du soutien des organismes de défense des droits des haïtiens vivant en République Dominicaine, des militants engagés dans les questions frontalières et d’autres groupes d’intérêts sensibles à la question dont l’ancien Ambassadeur, Guy Alexandre, l’ancien Ministre des Haïtiens Vivant à l’Etranger, Edwin Paraison, l’ancienne Coordonnatrice du GARRR, Colette Lespinasse, la Fondation Jésuites pour les migrants etc .

Ce support découle d'une série de rencontres et de discussions préalables organisées par le Premier Ministre Lamothe sous le signe de la participation et de l'inclusion de tous pour mieux ficeler la position haïtienne.

Au cours des rencontres avec le Premier Ministre Lamothe, les représentants de ces organismes ont fait part de leur appréhension, leur compréhension de la démarche et ont soumis des documents de recommandations à la Commission gouvernementale.

Pour le Premier Ministre Lamothe, “ces rencontres avec la société civile renforcent les convictions du Gouvernement haïtien de ne point transiger sur les intérêts du pays”.

La société civile en a profité pour apporter son support au gouvernement haïtien, à l’instar des organisations régionales, qui ont exprimé leur indignation et la condamnation de la décision raciste de la Cour Constitutionnelle dominicaine visant à dénationaliser plus de 200 000 citoyens dominicains d’origine étrangère.

HPN

Photo J.J.Augustin

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 291 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter