• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: « Les libertés d'expression, d'association et de réunion en péril en Haïti », selon le RNDDH

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme ce 10 décembre 2013, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a, dans un rapport acheminé à HPN, constaté "au cours de ces dernières années, une recrudescence des actes de violences dont sont victimes les travailleurs de la presse en particulier et la population haïtienne en général".



« Au cours de la période allant de 2010 à 2013, le RNDDH a recensé au moins vingt-quatre (24) cas d'agression dont ont été victimes des journalistes en Haïti. Ces agressions ont été perpétrées par des agents de la PNH, par des partisans et des sympathisants au pouvoir, par des agents affectés à la sécurité de l'actuel Président Michel Joseph Martelly et par le Président lui-même », indique le rapport du RNDDH datant du 9 décembre 2013.

Le RNDDH a aussi parlé des « Agressions contre la population haïtienne lors des manifestations » dans ce rapport.

« Au cours des deux (2) dernières années notamment, plusieurs manifestations ont été réalisées par des membres de la population pour dénoncer, entre autres, les conditions générales de vie exécrables dans lesquelles ils pataugent. Si au début, ces manifestations étaient supportées, aujourd'hui, elles se soldent par des attaques systématiques, perpétrées par les agents de la PNH, s'apparentant à une forme accrue d’oppression », a fait savoir l’organisation de défense des droits humains.

 


Quelques extraits du rapport
Les autorités étatiques semblent vouloir donner aux agents de la PNH, principaux agresseurs des journalistes et de la population, le cadre légal de protection pour s'adonner librement à leurs exactions. En effet, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique a publié, en octobre 2013, une circulaire selon laquelle, les poursuites judiciaires contre les agents de la PNH doivent lui être soumises avant tout suivi. Cette circulaire, qui enlève à la PNH son caractère de police civile, renforce les agents de la PNH dans leurs exactions, politisant ainsi l'institution policière.

De plus, les responsables de juridiction de jugement semblent s'être donné le mot pour ne pas accorder d'importance aux plaintes déposées contre les agents de la PNH. Par ailleurs, le RNDDH a appris que les autorités étatiques s'adonnent à une chasse aux sorcières dans les administrations publiques, contre tous ceux qui ont décidé de participer à des manifestations antigouvernementales ou qui entretiendraient une quelconque forme de relation avec les membres de l'opposition politique. A titre d'exemple, l'Officier d'Etat Civil, Charliénor Thomson, affecté à l'Office de l'Etat Civil de Saint-Marc, a prêté serment le 24 mars 2011. En date du 27 novembre 2013, il a reçu une lettre de mise en disponibilité pour enquêtes, signée par le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Jean Renel Sanon. Selon des membres proches du Pouvoir, il aurait été mis en disponibilité parce qu'il s'adonne à des activités antigouvernementales et appuie les manifestations.

Le RNDDH recommande aux autorités étatiques de :
- Cesser immédiatement les menaces, les attaques et les intimidations contre la Presse ;
-  Respecter le droit à l'information de la population;
- Porter les agents de la PNH à intervenir, dans les limites de leurs fonctions, lors de la sécurisation des manifestations ;
- Former les agents de la PNH sur les droits humains en général et les libertés publiques en particulier;
- Porter l'Inspection Générale de la PNH à sanctionner les agents fautifs et à transmettre aux autorités judiciaires, leurs dossiers, pour être jugés conformément à la Loi.


Pour lire le rapport au complet, cliquez http://hpnhaiti.com/site/pdf/PROMODEV1.pdf


 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 413 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter