• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: « la Justice n'existe pas dans la juridiction de la Croix-des-Bouquets », révèle le RNDDH

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a dans une enquête menée,  du 13 au 28 mars et le 15 avril 2014, à la Croix-des-Bouquets, révélé que la juridiction de cette commune est complètement dysfonctionnelle. Aussi, « pour les justiciables, la Justice n'existe pas dans la juridiction de la Croix-des-Bouquets », rapporte l’organisme de défense des droits humains.

Selon le RNDDH, ce dysfonctionnement s'explique d’abord par le fait que contrairement à la Loi, les Juges de Paix, le Commissaire du Gouvernement, les Substituts, les Juges d'Instruction et le Doyen n'habitent pas dans la juridiction.

Aussi, le mauvais fonctionnement de la juridiction de la commune de Croix-des-Bouquets est dû aux méthodes de travail du commissaire du gouvernement en chef, Me Lény Telisma qui,  notamment a un horaire fantaisiste de travail et qu’il garde personnellement le sceau du Parquet.

Cette situation rend amorphes les Substituts du Commissaire du Gouvernement, dont plusieurs, découragés, adoptent aussi un horaire de travail fantaisiste, déplore l’organisme de droit humain.

En raison de ces différentes irrégularités,  l’appareil judiciaire dans la juridiction fait face à  des graves incidences par exemple des personnes arrêtées qui passent des semaines, et des mois sans être entendues par le Parquet, des plaintes qui traînent en longueur. Tout ceci cause que des personnes en situation de détention préventive soient pénalisées etc.

Plus loin, le RNDDH dénonce « l’  atmosphère de corruption admise par les autorités judiciaires qui font semblant de ne pas s'en apercevoir alors que tous, Greffiers, Commissaire, Substituts, Fondés de pouvoir s'adonnent librement à des actes de corruption ».

« La corruption a atteint un degré de puissance tel que certaines victimes préfèrent se taire et ne pas fournir d'informations relatives à leur dossier, dans l'espoir que celui-ci sera traité moyennant paiement », ajoute le réseau.

En conclusion, le RNDDH recommande entre autres  aux autorités concernés de, renouveler les mandats des Juges d'Instruction, payer les Substituts du Commissaire du Gouvernement, sanctionner Me Lény Telisma  ainsi que tous les Magistrats et tous les Greffiers impliqués dans des actes de corruption avérés au Parquet de la Croix-Des-Bouquets.

 

 

Sur le meme sujet


7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 254 invités en ligne

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter