• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-Géologie : Vers la reactualisation des données altimétriques d’Haiti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 7
MauvaisTrès bien 

Le ministère de l’Intérieur et des collectivités territoriales et les firmes ING France/ Imao ont présenté, mardi, le projet de réalisation d’une couverture aérienne, d’une acquisition Lidar, d’un modèle numérique de terrain et d’un orthophotoplan de la République d’Haiti.

 

Ce projet consiste à prendre en photo, à partir d’une camera  appropriée, installée à bord d'un avion, tout le territoire haïtien avec  une précision, après traitement, de 25 centimètres au final, a expliqué Boby Emmanuel Piard, Directeur General du Centre National de l’Information Geo-Spatiale( CNIGS). Il a   ajouté qu’Haiti  sera ainsi l’un des rares pays du monde à posséder une couverture Lidar (mesure de distance par détection de lumière)  de tout son territoire avec de pareille précision de 20 cm.

« Vu le développement souvent non contrôlé de l’urbanisation de nos grandes villes, avec une dégradation environnementale accélérée  du pays, une vulnérabilité à la limite de l’extrême par rapport à presque tous les phénomènes hydro climatiques, le pays peut croire que nous avons bien raison d’investir dans la mise à dispositions de ces informations si précieuses », a indiqué  Boby Emmanuel Piard

À en croire le Directeur général de CNIGS, d ’ici la fin du projet, le pays disposera  de données altimétriques  très précises pour mieux comprendre et analyser certains aléas naturels, tels les inondations, les glissements de terrain, la sécheresse , le séisme etc.

Ce sera aussi l’occasion, a-t-il poursuivi, pour le CNIGS de procéder à la mise à jour de sa base de données géographiques et d’en créer de nouvelles.

« Ces informations  permettront aussi de continuer le processus  de cadastre numérique du pays actuellement en cours sous la coordination du Comité interministériel d'aménagement du territoire (Ciat), de mieux analyser la distribution de l’habitat pour un recensement plus exhaustif de la population et des ménages, de mieux évaluer la production agricole du pays. »

"Aussi, la précision et la qualité de ces données  permettront-elles de pousser  plus loin les recherches sur la localisation et la cartographie à une plus grande échelle, des petites failles géologiques sur tout le territoire", a précisé  M. Piard.

Pour sa part, Bertrand Dominique, le responsable de l’Unité de coordination du projet au MICT, a fait savoir que le projet  est financé par la Banque Mondiale à hauteur de  2 millions 89 mille dollars et un appel d’offre remporté par deux firmes françaises, à savoir IGN France et IMAO, a été lancé, a-t-il ajouté.

Selon Patrick Stimpson, le Directeur général d'IGN France, le projet se déroulera en deux parties. Dans un premier temps, on procédera aux  acquisitions  aériennes de janvier à juin 2014 (phase en cours). On y collectera  57000 Clichés sur  650 axes de vol. La deuxième partie (mars à octobre 2014) comprendra la production au fil des acquisitions et les autres travaux.

Des prises de vue sont déjà réalisées dans des villes comme Port-au-Prince, Jérémie Les Cayes, Jacmel, Port de Paix , Miragoane, Gonaives, a  informé M. Stimpson.

Rappelons que les dernières données altimétriques recueillies  sur Haïti datent  de 12 ans, alors qu’elles devraient être renouvelées tous les 4 ans.

 

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 435 invités en ligne

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter