• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-justice : Un Bureau d’assistance légale inauguré à Carrefour

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le ministre de la Justice, Pierre Richard Casimir et le Bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Carlos Hercule ont procédé, jeudi, en présence du représentant  adjoint du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, Carl Alexandre,  à l’inauguration du nouveau local du Bureau de l’assistance légale (BAL)  dans la Commune de Carrefour. Ce nouveau bureau  qui va desservir à la fois les habitants de Carrefour et de Gressier doit se servir d’un cabinet d’avocats de référence pour tous les justiciables démunis de ces régions, a déclaré le titulaire du MJSP.

 

Fournir une assistance aux justiciables démunis en accordant la priorité aux personnes en détention préventive prolongée, réduire le taux de détention  préventive prolongée, diminuer la violence dans les quartiers défavorisés, œuvrer à l’installation de l’Etat de droit en Haïti, tels sont les objectifs poursuivis  par les Bureaux de l’assistance légale, selon Me Marie  Flor Lamour, Directrice du programme.

Lancé  en 2012 et supporté  financièrement par la Minustah, le programme du BAL fournit assistance, accompagnement et conseils, aux personnes démunies et vulnérables se trouvant en conflit avec la loi. Le projet est à troisième phase, a ajouté Me Lamour

Lors de deux premières phases du projet dans  les communes de Carrefour  et Gressier, le BAL a traité  les dossiers de 2787 personnes qui n’avaient pas les moyens de se payer les services d’un avocat. A Carrefour, 1677 personnes détenues ont été libérées, 141 cas de condamnations ont été également été prononcés, a indiqué la directrice du programme.  Au cours de la 3e phase qui a débuté le 1er juin, le BAL a assisté  jusqu’au 31 aout  431 personnes. Il a permis également à 112 personnes de trouver leur libération, a poursuivi Me Marie Flor Lamour.

L’inauguration de ce nouveau bureau à Carrefour est un pas plus sur vers l’accès à la justice vu sa proximité avec le tribunal de paix, le commissariat et le la prison de la commune, a pour sa part fait savoir le bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Carlos Hercule

Tout en remerciant la Minustah pour son appui financier, le bâtonnier a encouragé  les efforts du ministère de la justice  pour trouver les moyens pour continuer à faire fonctionner le programme,et ce, de manière permanente, puisque, dit-il, tôt ou tard,  la Minustah va quitter le pays. Me Hercule  a fait appel au sens professionnalisme des acteurs du système afin de traiter les dossiers avec équité.

« En rendant la justice plus accessible aux démunis, l’Etat ne pratique pas la charité, il  accomplit l’un de ses premiers devoirs : la protection des droits fondamentaux de la personne humaine », a, de son côté,  affirmé le ministre de la Justice, Pierre Richard Casimir. Le Garde de Sceaux de la République s’est enorgueilli des efforts de l’actuelle administration qui, dit-il, accorde une attention particulière au programme de l’assistance l’égale  au point de lui trouver désormais une place dans le budget national.

Le MSJP planche déjà sur un projet de loi sur l’assistance légale  visant à concrétiser et pérenniser le programme de l’assistance légale et l'étendre sur l’échelle nationale, a-t-il annoncé.

Cinq Bureaux d’assistance légale sont déjà  installés dans le pays : deux  aux barreaux de Port-au-Prince, un à Pétion-Ville, un à Bel-Air, et un à Carrefour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise à jour le Jeudi, 17 Septembre 2015 20:19  

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 433 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter