• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Justice: le dossier Jean Dominique est un dossier sensible, dixit Rosanne Auguste

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le rapport d’enquête rendu par le Juge Yvickel Dabrésil continue d’alimenter les débats. L’ex-sénatrice Mirlande Libérus est montée au créneau pour dénoncer ce rapport et a informé qu’elle n’entendait pas s’exprimer en dehors de la présence de ses avocats. Du côté du gouvernement, le dossier Jean Dominique serait un dossier sensible, a fait remarquer la ministre chargée des droits humains, Rosanne Auguste.

 

 

La ministre entend laisser la justice faire son travail, et en tant que ministre qui défend les droits humains, elle croit que son rôle est justement d’encourager  la justice à faire son travail. “Je ne peux pas discuter publiquement la décision d’un juge”, a-t-elle soutenu.

C’est le juge, a-t-elle poursuivi,  qui détient le pouvoir de parler de cette affaire. “Nous sommes un gouvernement responsable”, a-t-elle martelé.

La ministre s’est également félicitée des avancées enregistrées dans le cadre de ce dossier. “Jean Dominique a été assassiné en 2000 et voilà que ce n’est qu’en 2014 et grâce au mécanisme mis en place par ce gouvernement pour faciliter l’accès à la justice qu’on arrive à ces résultats” a-t-elle déclaré.

LE

 

Mise à jour le Mercredi, 22 Janvier 2014 07:19  

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 434 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter