• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Séisme: 3 ans après… les souvenirs restent intacts !

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

3 ans après le séisme du 12 janvier 2010, les victimes ne cessent de penser quotidiennement à ce tragique moment qui a causé la mort de plus de 200.000 personnes et a créé la peur chez certains d’autres qui jusqu’aujourd’hui n’arrivent pas à tourner la page de cette date gravée définitivement dans leur mémoire.



Tragique est le mot utilisé chez les victimes pour exprimer leur tristesse par rapport au tremblement de terre qui a laissé tant d’handicapés et a coûté la vie à plusieurs parents, amis et figures publiques.

« À chaque fois que la date approche, je me sens complètement désemparée. Mes souvenirs redeviennent comme si c’était hier en pensant à mes trois enfants qui ont été tués par ce séisme. C’est vraiment dur pour moi de revivre cette date », a déclaré Marie-Claire, une mère qui a perdu ses trois enfants au séisme dernier.

« Je remercie Dieu de m’avoir gardé en vie mais je ne peux jamais oublier le moment où mon frère est passé de la vie au trépas sous un poteau en béton », a fait savoir Junior.

Maxime Pierre, a aussi partagé ses moments de peine. « Personne n’a souffert autant que moi à ce tremblement de terre car c’est à ce jour que j’ai appris à connaitre la misère, la souffrance, la solitude. Tous les jours, je pense à ma femme, ma fille et mes deux garçons qui m’ont laissé seul dans ce monde perdu ».


« Seul dans le noir, j’ai retiré ma famille sous les décombres. Malgré mes efforts je n’ai pas pu sauver aucun d’entre eux. Ils étaient tous les quatre allongés devant moi. Rien au monde ne peut m’apporter le sourire car je vis quotidiennement dans un profond chagrin », a raconté Maxime, en larmes à HPN .

La date du 12 janvier a été difficile pour chaque haïtien, certains ont perdu des parents et d’autres des amis et des amoureux. Cette journée est gravée différemment dans la mémoire des haïtiens selon la façon, à laquelle, ces derniers l’ont vécu.

Si le taux d’handicapés a augmenté dans le pays, les cœurs de la majorité des citoyens haïtiens restent définitivement cicatrisés par cette date dramatique.


Esther Versière
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Mise à jour le Vendredi, 11 Janvier 2013 17:36  

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 307 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter