• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Reconstruction-Bilan: 3 ans après, l'Oxfam et l'UE se disent satisfaits

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Trois ans après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, certaines organisations font le bilan de l’argent dépensé. L’organisation internationale Oxfam a dépensé 96% de ses 106 millions de dollars et l’Union Européenne (UE) a déboursé dans les 522 millions d’euros près de 85%. Les 2 organisations se sont dit satisfaites du travail réalisé dans le pays durant ces 3 dernières années, a appris Haïti Press Network.

 

 

 

Bilan des millions dépensés

« Nous avons dépensé 68 millions de dollars en 2010 et atteint 1.2 millions de personnes; 28 millions en 2011 et nous avons touché 532 000 personnes et en 2012, nous avons utilisé 8 millions pour atteindre 325 000 bénéficiaires », a indiqué M. Peleg Charles, responsable de communication d’Oxfam.

 

Durant la première année, l’argent a été versé dans des programmes d’urgence post-séisme [surtout eau et construction de latrines] et des réponses au choléra, selon l’Oxfam.

 

« Compte tenu des besoins humanitaires qui persistent, on s’est dit qu’on aurait pu faire mieux. Mais on a beaucoup aidé la population durant les 3 trois dernières années et les bénéficiaires peuvent en témoigner. On est très satisfait de ce qu’on a fait », a ajouté M. Charles à HPN.

 

Pour l’année 2013, l’organisation internationale prévoit un budget de 8 millions pour se diriger vers des programmes de développement qui se répertorie en 3 volets dont la Gestion des risques et désastres (WASH), la gouvernance, et des projets d'appui aux moyens de subsistance.

 

Pour sa part, l’UE a fait savoir qu’ils ont aidé 5 millions d’Haïtiens (soit un Haïtien sur deux) et a promis de reloger plus de 500 000 habitants, soit environ un tiers des personnes ayant perdu leur logement.

 

« L’aide humanitaire de l’UE a également permis de financer le traitement du choléra et la prévention de la propagation des épidémies. Dans le même ordre d’importance, nous nous sommes concentrés sur la réduction des risques de catastrophe et les mesures ayant pour but d’aider les Haïtiens à accroître leur résistance aux catastrophes futures », lit-on dans une note de l’UE.

 

Il reste beaucoup à faire

« D’énormes défis sont encore à relever quant à la reconstruction d’Haïti après le séisme afin de corriger des décennies de négligence collective et de faible gouvernance», a déclaré Andrew Pugh, directeur pays d’Oxfam en Haïti. « En fait, à chaque fois que le pays fait trois pas en avant, il fait deux pas en arrière ».

 

L’UE, quant à elle, pense qu’en dépit des progrès accomplis, la mise en œuvre de l’aide au développement en faveur d’Haïti au cours des trois dernières années a été particulièrement difficile dans la mesure où l’instabilité politique a entravé les efforts de coordination et l’exécution des programmes de développement.

 

« Il va de soi qu’il reste un long chemin à parcourir. Des événements récents tels que la tempête tropicale Isaac et l’ouragan Sandy rendent le redressement d’Haïti encore plus difficile et mettent une nouvelle fois en évidence la nécessité d’accroître la résistance des Haïtiens aux catastrophes naturelles », poursuit la note de l’UE.

 

Fédrick Jean Pierre

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Twitter: @hpnhaiti

 

Mise à jour le Jeudi, 10 Janvier 2013 17:55  

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 249 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter