• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti: La commission européenne octroie 1,6 millions de dollars à l’UNICEF pour réduire le choléra

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

La Direction Générale de l'Aide Humanitaire et de la Protection Civile de la Commission Européenne, (ECHO) a accordé une enveloppe de 1,25 millions d’euros (1,6 millions de dollars) en faveur de l'UNICEF afin de réduire la prévalence des maladies diarrhéiques et du choléra à travers des opérations régulières de vidange des blocs sanitaires dans les camps de déplacés ainsi qu’au niveau des centres de traitement de choléra (CTC), a appris Haïti Press Network.

Grâce à ce soutien d'ECHO, le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) sera en mesure d'atteindre 260.000 personnes qui vivent encore dans 300 camps de déplacés et de cibler 7 Centres de Traitement de Choléra dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

 

« Dans le contexte de l'épidémie de choléra, il est impératif d'assurer la continuité des services de base d'eau et d'assainissement afin d'éviter une aggravation de la situation sanitaire, notamment dans les camps d’hébergement. ECHO nous aide à atteindre cet objectif », a déclaré le Représentant d’UNICEF en Haïti, Edouard Beigbeder dans un communiqué.

Le coordinateur de la Santé pour l’Amérique Latine et les Caraïbes à ECHO, Fernando Fernández, a expliqué : « Le Service européen d’aide humanitaire a alloué plus de 32 millions d’euros pour répondre à l’épidémie de choléra dès son début. Aujourd’hui ECHO est l’un des derniers donateurs humanitaires présents en Haïti et notre engagement est toujours ferme pour continuer de soutenir la lutte contre cette maladie ».

En dépit d'une tendance globale à la baisse de l'épidémie de choléra, les fortes pluies à la fin de 2012 ont provoqué l'apparition de foyers épidémiques dans tout le pays, particulièrement dans les départements du Nord, du Sud et des Nippes, et dans la zone urbaine de Port-au-Prince y compris dans certains camps.

La menace d'une détérioration de la situation sanitaire est toujours bien présente, étant donnée la situation toujours précaire dans les camps et dans les zones vulnérables. En outre, la situation de l'accès aux services de l’eau, d’assainissement et d’hygiène est plus que jamais fragilisée à cause du départ progressif de plusieurs ONG.

Pour cette raison, l’UNICEF et ses partenaires ont mis en place de nombreuses initiatives pour apporter des solutions durables en ce qui concerne l'amélioration de l’accès aux services d’eau, d’assainissement et d’hygiène.

 

 

Mise à jour le Lundi, 22 Avril 2013 10:22  

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 275 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter