• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Cholera : l’appel d’aide lancé pour lutter contre le cholera est encore très loin du compte

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Le coordonateur de l’ONU pour la lutte contre le cholera en Haïti, le chilien Pedro Medrano a indiqué, mercredi, que seulement 15% des 69 millions de dollars du programme annuel de l'aide lancé ont été collectés. M. Medrano exhortent les pays de  l’Amérique Latine à s’impliquer davantage dans cette lutte qui menace toute la région. 

 

Cette année, « 40 000 nouveaux cas " sont attendus, mais ce chiffre pourrait augmenter si le gouvernement haïtien ne reçoit pas de fonds suffisants pour financer les traitements médicaux, de l'eau potable, l'assainissement et l'appui aux communautés, craint M. Medrano.

" Nous avons besoin d'une plus grande participation de la région pour combattre l'une des plus grandes épidémies dans l'hémisphère occidental, soit par le biais des mécanismes de financement régionaux ainsi que dans le développement d'initiatives innovantes », a déclaré a l’AFP M. Medrano au siège des Nations Unies à New York.

En ce sens, Medrano a rappelé la participation du Brésil et du Chili dans au milieu des années 2000 dans la UNITAID , qui est  un fonds international constitué d'une taxe de solidarité sur les billets d'avion et destiné à lutter contre les maladies comme le sida, le paludisme et la tuberculose dans les pays les plus pauvres du monde.

M. Medrano a demandé pourquoi  ne pas penser à un mécanisme similaire où si un tel mécanisme ne peut intégrer le choléra comme l'un de ses défis ».

L'épidémie de choléra en Haïti a commencé en Octobre 2010, et aurait été introduite par les soldats népalais des forces de maintien de la paix des Nations Unies  envoyés après le terrible tremblement de terre qui eut lieu en janvier de cette année.

Depuis 2010, plus de 8330 personnes sont mortes et 700 000 autres ont été infectées par le choléra en Haïti.

L’épidémie qui est encore loin d’être contrôlée se déplace vers la République dominicaine, Cuba et le Mexique.

Medrano a aussi fait remarqué que «  la question du choléra en Haïti n'est pas parmi les priorités de la communauté internationale » parce que « les progrès qui ont été réalisés ont donné l'impression que le problème ne mérite pas la même attention ».

« Si ce problème n’est pas résolu en Haïti, il peut également se propager à d'autres parties de la région », s’est alarmé le diplomate .

Mise à jour le Jeudi, 10 Avril 2014 14:48  

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 362 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter