• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Récit de Voyage: Sainte-Marie, lieu de béatitudes et de création (Dominique Batraville)

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

Dans la création « en Suspension » je reviens de la ville martiniquaise joliment baptisée Sainte-Marie pour évoquer la douleur, la rédemption et l’Assomption de la Vierge Marie. J’étais dans cette ville en résidence d’artiste en compagnie de cinq autres créateurs : Josiane Antourel, danseuse et chorégraphe; Fred Lagneau, vidéaste et graphiste; André Serres-Milan, compositeur; et Julie Bessard, agrégée en arts plastiques.



C’est la directrice du Fonds culturel Saint-Jacques, lieu chargé et connu du Père Labat, lui-même, Mme Coline Toumson, qui nous a reçus. Nous avons élu domicile à la Rue des Colons, à la résidence somptueuse de Yann et d’Anne, qui nous ont donné les clés de nos appartements intérieurs.

Nous nous étions mis d’accord sur le rythme du travail, pendant cinq jours ouvrables il fallait travailler six à sept heures: répétitions, installation du dispositif scénique, consultation des documents à utiliser, élaboration finale du projet…

Nous avons eu quinze jours de travail pour monter le spectacle. Est venu en renfort pour la réalisation de la création, l’excellent comédien et metteur en scène haïtien Ruddy Syllaire.

Des extraits de la nouvelle l’Archipel des hommes sans os et d’autres tirés de La Danse des pieds ont servi de terreau à cette production inscrite dans les quatre principes alchimiques d’Empédocle, le grec : terre, eau, air, feu. L’idée de suspension a été mise en œuvre par Julie Bessard et rythmée par nous tous.

La mise en chantier de « Suspension » a été rude et agréable. L’idée de départ de « Suspension » a été le séisme du 12 janvier 2010 en Haïti, cataclysme qui a provoqué d’innombrables morts. L’ambiance de ce chaos destructeur a été jugulée en partie par la marche apocalyptique d’un des protagonistes du spectacle. Des incantations, des lamentations, des exclamations sacrales fusèrent sur scène.

Les représentations pour les écoles de la Martinique ont obtenu un excellent succès. Le 6 décembre 2013 s’est tenu le grand spectacle de « Suspension » pour tout public. En cette occasion le célèbre chanteur et conteur, Joby Barnabé, s’est produit à la grande satisfaction de l’assistance.

Rappelons que la création  « Suspension, la voie du Milieu » et est un « spectacle contemporain portant à la fois sur le décloisonnement géographique et disciplinaire associant 5 artistes aux pratiques singulières et complémentaires. »


Dominique Batraville

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 267 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter