• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haiti-politique: l’organisation « Anbake pou chanje » exige le départ du pouvoir en place

Envoyer Imprimer PDF

Les responsables de l’organisation socio politique “ Anbake pou chanje” ont dénoncé, jeudi, ce qu’ils appellent les dérives du pouvoir en place depuis leur ascension à la tête du pays. Les membres de l’organisation disent avoir  fait  l’objet de menaces de la part des partisans zélés du pouvoir pour leur position politique.


 

Les revendications de « Anbake pou chanje », restent inchangées. Il réclame le départ du pouvoir en place pour la création d’un nouvel Etat qui procédera à une meilleure distribution des richesses du pays, a fait savoir Pascal Dieujuste, secrétaire général de l’organisation.

Selon M. Dieujuste, l’administration Martelly-Lamothe n’apporte rien pour le pays sinon que l’augmentation de la misère, des actes de  criminalité et de corruption.

« Anbake pou chanje » a invité la population de profiter les prochaines festivités carnavalesques pour dénoncer la misère causée par la mauvaise gestion du pouvoir en place et exiger sa démission.

L’organisation menace de susciter la population à pratiquer la désobéissance civile dans les jours à venir, puisque, arguent-ils,  alors que la population croupit dans la misère, les dirigeants actuels ne font que dilapider les fonds de l’Etat.

Le Coordonnateur general de «  Anbake pou chanje », Angelo Adrien, a pour sa part, dénoncé un plan d’assassinat des membres du pouvoir en place à l’encontre des membres de l’organisation. Des membres  de l’organisation  sont souvent épiés par des  individus suspects et des véhicules de vitres teintées d’intimider, a déploré M. Adrien.

Selon  « Anbake pou chanje », l’étiquette de « communiste » que le président Martelly veut accoler au dos des opposants est un prétexte pour les opprimer, tel que le faisaient les  Duvalier.

Ces opposants au pouvoir en place ont fait savoir qu’ils ne vont pas se laisser intimider par ces menaces et  annoncent une intensification de leurs mouvements jusqu’à ce qu’ils obtiennent le départ du pouvoir en place.

 

Haïti-Élections : Vers l’évaluation des travaux de l’ancien bureau du CEP

Envoyer Imprimer PDF

L’actuel Conseil électoral provisoire, ayant à sa tête un nouveau bureau dirigé par Max Mathurin, est entrain d’évaluer les récentes activités entreprises, dont le recrutement des membres de Bed et Bec, avant de se lancer dans le processus électoral, a appris HPN.

Lire la suite...
 

HPN - Coupe du Monde


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Espace Pub

Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière

Get maximum exposure!

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 424 invités et 1 membre en ligne
  • HPN Admin


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter