• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-coopération : l’ONG Alternatives contre Ottawa…?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

L’ONG Alternatives basée à Montréal a lancé un appel en faveur de la solidarité envers Haïti invitant les Québécois à soutenir le pays en devenant membre de l’Alternatives pour la coopération internationale avec Haïti.

 

« Business ou Solidarité? », s’interroge Alternatives dans  Le Devoir (23 janvier 2013) à l’occasion de son bilan mensuel. « Coopération internationale avec  Haïti –Après la désorganisation, le détournement… ». Dans une page complète consacrée à  Haïti, l’ONG se fâche particulièrement contre l’Agence canadienne de  développement international (ACDI) et fait appel au gouvernement canadien à respecter son engagement vis-à-vis d’Haïti.

 

« Les cinq années de Beverly Joan Oda à la barre du Ministère de la coopération internationale furent une catastrophe pour l’Agence canadienne de développement international et avec Julian Fantino, nouveau ministre depuis six mois, les perspectives s’annoncent pires », souligne Alternatives.

 

L’ONG écrit : En novembre dernier, devant plusieurs chefs d’entreprises réunis à l’Economic Club of Canada, le ministre Fantino précisait sa pensée en décrivant l’ACDI comme un « outil » pour « aider  les entreprises à l’étranger ». Il a aussi déclaré que le travail de l’ACDI « consistait à aider les pays en voie de développement à créer les conditions propices pour mettre des capitaux à la disposition des entreprises ».

 

Alternatives rappelle qu’il existe une loi encadrant le mandat du Ministère de la coopération internationale et les soutiens offerts par l’ACDI. La Loi sur la responsabilité en matière d’aide au développement officielle (entrée en vigueur en juin 2008) établit la responsabilité du ministère qui doit respecter les critères afin que les dépenses du Ministère soient considérées comme une aide au développement officiel.

 

Alternatives pose cette question… « Faut-il voir un lien entre l’absence de ressource minière ou hospitalière en Haïti et le désintérêt  du ministère de la coopération internationale canadien pour l’île? ». Car, « c’est à un véritable détournement de sens et de fonds auquel nous assistons dans le cadre de la mission de l’ACDI en Haïti », souligne-t-elle.

 

 

Guilloteau François/Montréal

 

Sur le meme sujet


7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 264 invités en ligne


Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter