• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Littérature: “Chapo ba pou Marechal Mimi ak Ti Jean”, l’éducation, la base de la réussite

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 15
MauvaisTrès bien 

Sorti le 14 mai aux Etats-Unis d’Amérique, “Chapo ba pou Marechal Mimi ak Ti Jean” édité et publié par JEBCA Editions, est le premier roman de François Nau qui est une sorte de témoignage mettant en relief la vie de l’auteur, les sacrifices de ses parents pour lui permettre d’avoir – avec ses 9 frères et sœurs - le pain de l’instruction qui n’est autre que l’éducation. Cet ouvrage a pour objectif de mettre en valeur l’éducation comme base de réussite et de faire la promotion de la langue créole.

Par Jonas Laurince

“Chapo ba pou Marechal Mimi ak Ti Jean” (Honneur au Maréchal Mimi et Ti Jean), roman basé sur une histoire vraie est un hommage de l’auteur à sa mère analphabète (Maréchal Mimi) qui a enduré des sacrifices pour permettre à ses 10 enfants dont lui-même (Ti Jean), d’avoir le pain de l’instruction. “En me rappelant des sacrifices endurés par ma mère pour que nous soyons ce que nous sommes aujourd’hui,  j’avais décidé de rendre public ces sacrifices en publiant cet ouvrage”, a affirmé François Nau.

L’auteur qui vit depuis 12 ans à Acworth, dans l’Etat de Georgia, n’a pas renié sa source. Et à travers l’ouvrage, il incarne Ti Jean qui est un gamin comme tous les enfants haïtiens ayant grandi dans des zones rurales, avec ses qualités et ses défauts. “Ti Jean était gourmand, bruyant, et était souvent puni de coups de fouet par sa mère”, lit-on dans l’ouvrage.

Ecrire son premier roman n’a pas été un travail difficile pour M. Nau qui croit que cela pourrait être un don de ses ancêtres. “J’étais toujours intéressé aux lettres comme les frères Emile et Ignace Nau, et les écrivains haïtiens qui ont fondé l’Ecole de 1836 dans la Littérature haïtienne”, déclare-t-il.

“Chapo ba pou Marechal Mini ak Ti Jean” est l’histoire d’une mère analphabète qui a bravé les barrières sociales pour inscrire ses enfants à l’école, les surveille quand ils étudient, rencontre des professeurs et assiste aux réunions des parents. D’après François Nau, ce roman est “la voix de toutes les autres familles haïtiennes qui luttent et qui croient en l’éducation de leurs enfants”.

Sorti aux Etats-Unis d’Amérique le 14 mai dernier, “Chapo ba pou Marechal Mini ak Ti Jean” – édité et publié par JEBCA Editions – sera disponible dans les librairies d’Haïti à partir de la semaine prochaine. Cependant le samedi 21 juillet 2012 aura lieu la vente-signature de l’ouvrage à La Vallée de Jacmel (Sud-Est), le village où est né l’auteur. “Le jour même on inaugurera la Première Bibliothèque avec des ouvrages 100% créole haïtien”, a affirmé François Nau qui se décrit comme un des citoyens haïtiens qui luttent pour la promotion de la langue créole haïtienne.


Jonas Laurince
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


7/7 Hebdo

    Actuellement Sur HPN....

    Nous avons 227 invités en ligne


    Facebook

    FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


    To receive HPN tweets on your mobile
    USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
    CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

     

    Follow hpnhaiti on Twitter